Roll It et Racer : deux expérimentations Chrome pour jouer avec son mobile

Android et iOS main dans la main 13
Sébastien Gavois

Deux nouveaux jeux sont disponibles via Chrome Experiments : Roll It ainsi que Racer. Le premier est un jeu d'adresse qui exploite le détecteur de mouvement de votre mobile, tandis que le second vous permet d'organiser simplement une petite course de voiture en reliant plusieurs terminaux sous Android / iOS. Notez que ce dernier n'est pas vraiment une nouveauté puisqu'il avait déjà été dévoilé lors de la Google I/O.

Google Chrome ExperimentationGoogle Chrome Experimentation

Roll It à gauche, Racer à droite

Régulièrement, Google nous propose des petits jeux afin de mettre en avant les fonctionnalités de son navigateur Chrome. C'était par exemple le cas avec Super Snyc Sport (course multijoueurs) ainsi que de World Wide Maze (labyrinthe). Cette fois-ci, avec Roll It, la firme de Mountain View s'attaque à un grand classique des fêtes foraines.

Avec Roll It, Google fait revivre un grand classique des jeux de fête foraine

En effet, il s'agit de lancer une balle dans une cible comportant différents orifices, certains valant plus de points que d'autres. Pour cela, le jeu exploite la détection de mouvement de votre terminal mobile (smartphone / tablette) qui fait office de manette de jeu, mais sans avoir recours à un programme pour la synchroniser avec votre ordinateur. En effet, les données passent par Chrome et l'ensemble exploite les WebSockets.

Notez que certaines balles bonus peuvent être guidées ou dédoublées, là encore via une manipulation depuis votre mobile.

Voici une vidéo de présentation :

 

Racer : connectez jusqu'à cinq terminaux sous Android / iOS via Chrome

Le second jeu annoncé par Google, Racer, est déjà connu puisqu'il a été présenté lors de la Google I/O. Il s'agit d'une course de mini voitures pouvant accueillir jusqu'à cinq participants. L'originalité tient au fait que le circuit s'affiche sur l'ensemble des terminaux qui prennent part à la course. Chaque joueur appuie sur son écran pour accélérer et relâche la pression pour freiner.

L'ensemble est plutôt réussi... du moins sur le papier. En effet, lors d'un rapide test, nous avons remarqué que certains terminaux ne sont apparemment pas assez puissants pour exécuter Racer. C'est par exemple le cas de la tablette Eee Pad Transformer TF101 d'ASUS (avec une puce Tegra 2) ainsi que sur la Touchpad. Pas de soucis par contre avec des terminaux plus récents comme les Nexus 4, Nexus 7 et Galaxy SIII.

Google Racer

Voici là encore une vidéo de présentation : 

 

 

Comme toujours, Google met largement en avant Chrome, mais rien n'empêche, en théorie, d'utiliser un autre navigateur. En pratique c'est parfois plus compliqué et, quand les applications veulent bien démarrer, des soucis arrivent généralement assez vite.


chargement
Chargement des commentaires...