Un député demande à l’exécutif de « mieux contrôler » l’IP Tracking

Self control 12

Après l'eurodéputée Françoise Castex, c'est au tour d'un élu du Palais Bourbon de s'inquiéter des pratiques dites d'IP Tracking. Le député Jean-Louis Christ vient en effet d'interroger Fleur Pellerin à ce sujet. Il souhaite notamment savoir comment le gouvernement entend « mieux contrôler ce phénomène ».

assemblée nationale

 

Le député UMP du Haut-Rhin, Jean-Louis Christ, a transmis aujourd’hui une question écrite à la ministre déléguée à l'Économie numérique, Fleur Pellerin, afin d’attirer son attention « sur les conséquences liées au développement de la pratique de l'IP tracking sur Internet ». Ce n’est pas le premier élu à se pencher sur cette pratique, qui consiste pour rappel à adapter un tarif à partir du surf de chaque internaute, et ce grâce à son adresse IP. L’eurodéputée socialiste Françoise Castex a en effet déjà interpellé la Commission européenne et la CNIL à ce sujet.

 

Jean-Louis Christ écrit pour sa part que « l'enjeu demeure considérable puisqu'une identification par l'adresse IP permet de cibler une clientèle et d'adapter l'offre en fonction des informations collectées ». Selon lui, « les dérives potentielles de ce système (vente forcée par une variabilité incitative sur les prix) portent atteinte à la protection des données personnelles et à l'égalité des citoyens dans leurs actes de consommation ».

 

Au regard des implications de l'IP Tracking, à la fois « en termes de protection de la vie privée et de défense du principe d'égalité dans le domaine du cyber achat », il demande donc à Fleur Pellerin « quelles mesures le Gouvernement entend mettre en œuvre pour mieux contrôler ce phénomène ». Nous ne manquerons pas de revenir sur la réponse de la locataire de Bercy une fois que celle-ci sera publiée.

 

En attendant, rappelons que la CNIL a annoncé il y a peu avoir ouvert une enquête sur les pratiques d’IP Tracking. L’autorité administrative estime en effet qu’il pourrait y avoir des manquements à la loi de 1978 sur la protection des données personnelles, mais aussi sur le plan du droit de la consommation (pour en savoir plus, voir notre article). 


chargement
Chargement des commentaires...