Peter Molyneux a choisi son Dieu pour Godus

Un cube et des ronds 40
Kevin Hottot

Peter Molyneux a fait un pari osé avec son prochain jeu : Godus. Déjà financé via KickStarter le projet sera en partie mené par un illustre inconnu, qui a eu la chance de détruire le dernier bloc dans Curiosity, un mini-jeu sorti l'an passé sur iOS et Android. 

 Godus

Godus

Peter Molyneux, connu pour ses créations telles que Populous, Theme Park , Dungeon Keeper, ou plus récemment Fable s'était fait remarquer en novembre 2012 en proposant Curiosity: What's Inside the Cube sur Android et iOS. Le titre proposait un gameplay simpliste, qui consistait à demander au joueur de casser des cubelets afin de découvrir ce qui se cache au coeur d'un autre cube composé de 25 milliards de pièces.

Il était promis une récompense « qui changera la vie » du joueur arrivant à casser le dernier cubelet. Ce dernier a justement été cassé hier au soir dévoilant au vainqueur une vidéo où Peter Molyneux s'adresse directement à lui. Le créateur du jeu lui dévoile qu'il sera le Dieu de Godus, son prochain titre, financé avec succès via Kickstarter, avec un peu plus de 615 000 euros à son actif.

En quoi consiste le rôle de Dieu dans un jeu ? Selon la recette de Molyneux cela consiste à dicter les règles du jeu, mais surtout à recevoir une part de l'argent dépensé par les autres joueurs. « Vous, qui avez détruit le dernier cube, serez le Dieu de tous les gens qui jouent aux dieux. Vous allez décider des règles par lesquelles le jeu est joué, et vous allez recevoir une part du succès du titre. Chaque fois que des gens dépenseront de l'argent sur Godus, vous en recevrez une petite part », explique Molyneux dans la vidéo adressée au gagnant. 

C'est un Écossais résidant à Édimbourg nommé Bryan Anderson qui recevra cet honneur, à lui donc de faire en sorte que Godus attire les foules. Sans aucune expérience dans la création de jeux, l'homme devra fixer les règles d'un monde en constante évolution et s'arranger pour que les joueurs en restent captifs. Mieux il parviendra à leur faire aimer le jeu, plus belle sera sa récompense. Peter Molyneux prend donc ici un risque énorme en confiant le destin de son titre à un parfait inconnu, mais peut-être que cela s'avèrera payant. En attendant que Godus voie le jour, nous vous invitons à découvrir ce qu'a vu le gagnant en cassant le dernier cubelet. 


chargement
Chargement des commentaires...