Le recap' des tests : quelques idées pour monter votre PC mini-ITX

Petit dehors et dedans 4
Kevin Hottot

Aujourd'hui, dans le récapitulatif des tests, nous vous proposons de concevoir votre propre PC compact à travers les tests récemment effectués par nos confrères. Ainsi vous pourrez découvrir un boîtier et une carte mère mini-ITX, un SSD et surtout un comparatif opposant des alimentations de 300 a 450 watts.

Les constructeurs sont de plus en plus nombreux à s'intéresser au marché des boîtiers mini-ITX, et nous en avons eu encore une démonstration aujourd'hui avec le SG-06 Lite fraîchement dévoilé par Silverstone. Chez nos confrères d'eTeknix, c'est un de ses concurrents, le Streacom FC07 EVO qui est passé au crible.

Streacom F7C EVO : un boîtier mini-ITX discret

Disponible en noir et en blanc à un tarif avoisinant les 75 livres outre-Manche, le F7C EVO est entièrement réalisé en aluminium, épais de 4 mm. Il propose deux emplacements pour disques durs, un de 2,5 pouces et un second de 3,5 pouces. Sachez tout de même qu'il faudra doubler le tarif pour obtenir une alimentation externe de 150 watts compatible.

Ne comptez pas y placer un système de refroidissement volumineux, puisque seulement 42 mm de hauteur sont disponibles pour un ventirad, à condition de ne pas utiliser de disque dur de 3,5 pouces. La ventilation pourra être assurée par un ventilateur de 80 mm... non fourni. Que reste-t-il comme arguments à ce F7C EVO pour vous faire craquer ? C'est à découvrir tout de suite.

Streacom FC7 Evo 

Gigabyte C847N : une carte mère qui fait l'essentiel

Chez Hardware Secrets, c'est une carte mère mini-ITX qui passe sur le gril, et celle-ci n'est autre que la C847N de chez Gigabyte. Comme son nom l'indique, elle est livrée avec un processeur Celeron 847 d'Intel, dont les deux coeurs sont cadencés à 1,1 GHz et sont accompagnés par 2 Mo de cache L3.

La carte mère à proprement parler propose une connectique qui se réduit au strict minimum avec deux emplacements pour la mémoire, un port PCI, trois S-ATA et huit ports USB 2.0, dont quatre en façade. Mais pour 77 euros, peut-on vraiment en demander plus ? Nos confrères vous le diront.

Gigabyte GA-C847N 

SanDisk Ultra Plus 256 Go : la NAND en 19 nm fait-elle des miracles ?

Pour assurer le stockage, si votre principale préoccupation est le silence, ou la réactivité, peut-être devriez-vous vous pencher sur un SSD. Nos confrères d'eTeknix ont justement passé en revue l'un des derniers modèles de la gamme SanDisk : l'Ultra Plus dans sa version 256 Go, habituellement disponible à partir de 150 euros.

Celui-ci renferme un contrôleur Marvell SS889175, accompagné par des puces de mémoire NAND MLC gravées en 19 nm. Le constructeur annonce une vitesse en lecture allant jusqu'à 530 Mo/s, cela se vérifie-t-il dans la pratique ? Réponse tout de suite :

SSD Sandisk Ultra Plus 128 Go

Quelle alimentation de moins de 450 Watts choisir ?

Enfin, terminons ce recap' avec un composant souvent négligé au moment de monter sa configuration : l'alimentation. En effet, nos confrères de chez Hardware.info UK ont passé en revue trente-neuf blocs dont la puissance est comprise entre 300 et 450 watts. Une base solide pour faire votre propre comparatif avant de passer à l'achat. Pour en savoir plus, c'est derrière le lien ci-dessous que cela se passe : 


chargement
Chargement des commentaires...