Microsoft pense que le marché bondira de 30 % avec les consoles next-gen

Mais qui en profitera ? 61
Kevin Hottot

Chez Microsoft, la récente présentation de la Xbox One semble avoir regonflé le moral des troupes. Si bien que Chris Lewis, le vice-président de Microsoft Europe estime que les consoles de nouvelle génération représenteront un marché 30 % plus important que celui des machines actuelles.

Xbox One

Chez Microsoft, on est persuadés que la Xbox One sera un succès commercial, mais surtout que le marché des consoles de salon devrait continuer de croitre avec la génération à venir. L'actuelle a permis aux trois grands constructeurs d'écouler un peu plus de 250 millions de consoles de salon, dont 100 millions de Wii, 77 Millions de PlayStation 3 et autant de Xbox 360. Mais, la suivante devrait voir ces chiffres augmenter d'encore 30 % selon la firme de Redmond. Cela correspondrait à un parc de 325 millions de machines.

« La génération actuelle, la septième, a généré 50 % de ventes en plus que la sixième et deux fois plus que la cinquième. Nous anticipons donc une croissance d'au moins 30 % avec la huitième génération », affirme Chris Lewis, vice-président de Microsoft Europe, devant nos confrères de GamesIndustry. Concernant la longévité des consoles actuelles, l'homme pense que c'est plutôt une bonne chose. « Nos partenaires ont apprécié cela. Les revendeurs ont aimé la longévité de cette génération, au moins concernant les services additionnels et le contenu qu'ils pouvaient lui rattacher. Nos développeurs aussi, parce qu'ils ont eu le temps de devenir meilleurs et d'optimiser leur contenu pour la plateforme», assure le responsable.

Cependant, si les nouvelles consoles ne tarderont plus à arriver, cela ne signifie pas pour autant que leurs aînées tireront leur révérence tout de suite, tout du moins cela ne sera pas le cas de la Xbox 360. « Elle poursuivra sa carrière encore plusieurs années. Nous avons déjà des plans marketing significatifs pour les douze mois à venir, et même au-delà pour la Xbox 360. Nos éditeurs tiers continueront à apporter du nouveau contenu, parce qu'il y a un grand parc de machines en place », poursuit Chris Lewis. 

Tôt ou tard, les Wii U, Xbox One et PlayStation 4 finiront par avoir un parc suffisamment développé pour que les éditeurs ne se concentrent plus que sur elles. Il sera alors temps de faire les comptes et de voir laquelle d'entre elles se sera le mieux vendu. La machine de Nintendo part avec une courte longueur d'avance, estimée à 3 millions d'unités, mais combien de temps encore parviendra-t-elle à la tenir ?


chargement
Chargement des commentaires...