CCM Benchmark souhaite racheter Dailymotion à Orange

Copains d'après 15
Nil Sanyas

Le groupe internet français CCM Benchmark, fruit de la fusion entre Comment Ça Marche et Benchmark Group (Copains d'Avant,  Journal du Net, l'Internaute, etc.) réalisée il y a trois ans, a officiellement annoncé sa volonté de racheter Dailymotion. Une annonce étonnante dès lors qu'Orange cherchait plutôt un acteur international et en particulier américain pour développer sa plateforme de vidéos.

Comment ça marche

Une stratégie totalement différente de celle de Yahoo! 

L'épisode Yahoo! appartenant désormais au passé, tout le monde se demande qui rachètera une part minoritaire voire majoritaire de Dailymotion afin de développer ce dernier, comme le souhaite Orange, son propriétaire. Et si des rumeurs annoncent l'Allemand Bertelsmann (RTL, etc.) comme possible futur associé, aucun nom officiel n'a pour le moment été dévoilé. Tout du moins jusqu'à ce jour. Le groupe CCM Benchmark a en effet accordé une entrevue exclusive à Challenges et a officiellement annoncé sa volonté de racheter Dailymotion.

Ne voulant pas se comparer à Yahoo!, notamment d'un point de vue financier, CCM Benchmark avance malgré tout ses atouts. Le groupe explique notamment qu'il est présent à l'international, très puissant en France certes (20 millions de visiteurs uniques), mais aussi dans certains pays d'Europe, d'Afrique, d'Amérique Latine et même d'Asie. « Si l’on y ajoute l’offre vidéo de Dailymotion, nous pouvons faire du groupe un éditeur français incomparable. C’est une belle alternative » explique Benoît Sillard, le PDG du groupe internet.

« Un leader mondial des contenus »

Toutefois, l'offre du groupe convaincra-t-elle Orange ? Sillard ne cache pas qu'il ne peut proposer 300 millions de dollars pour 75 % de Dailymotion à l'instar de Yahoo!. Pourtant, malgré une offre financière moins importante, mais non précisée, CCM Benchmark souhaite être majoritaire chez Dailymotion et donc qu'Orange soit minoritaire. « Ce que nous offrons, c’est la possibilité pour Orange d’être actionnaire minoritaire d’un nouvel ensemble qui est potentiellement un leader mondial des contenus. C’est un projet industriel. »


Benoît Sillard rajoute être en contact avec Orange depuis un an mais que les discussions ont été stoppées dès lors que l'opérateur historique français souhaitait cibler un partenaire américain. CCM Benchmark espère donc faire changer d'avis Orange et le pousser à reconsidérer sa position et donc toute sa stratégie. Ce qui est plus facile à dire qu'à faire. Le fiasco Yahoo! pourrait toutefois forcer à Orange à revenir sur ses pas, les prétendants américains se comptant sur les doigts de la main, ses options sont désormais limitées.

Montebourg est au courant

Enfin, et non sans malice, le PDG de CCM Benchmark précise en fin d'interview que Arnaud Montebourg « est parfaitement au courant de notre initiative ». Un message à peine dissimulé pour signifier que personne ne s'opposera à un rapprochement entre Dailymotion et son groupe.


chargement
Chargement des commentaires...