Xbox Reveal : le point sur les rumeurs à quelques heures de la conférence

Tout, tout tout, vous saurez tout sur... Durango 56
Kevin Hottot

À quelques heures de la conférence qui lèvera le voile sur la future Xbox, nous avons pris soin de compiler toutes les informations et les rumeurs qui ont fuité ces derniers temps au sujet de la prochaine console de Microsoft. Combien d'entre elles seront vérifiées ce soir ?

Xbox 720

L'occasion et la connexion permanente : deux sujets qui fâchent

Commençons avec la rumeur qui aura fait couler le plus d'encre, celle affirmant que la future Xbox nécessitera une connexion permanente à Internet. On se rappellera des tweets enflammés d'un certain Adam Orth, alors directeur de la création chez Microsoft Studios et qui affirmait que la console devrait être reliée en permanence à Internet. Le tout, s'accompagnant du charmant hashtag #dealwithit, autrement dit « faites avec ». Microsoft s'était publiquement excusée des propos dédaigneux de celui qui deviendra peu après son ex-employé, sans pour autant infirmer la rumeur.

Toutefois, un email interne envoyé aux employés de Microsoft, révélé par nos confrères d'ArsTechnica, assure que « Durango est respectueuse de l'internet d'aujourd'hui. Il y a quelques scénarios où nos utilisateurs s'attendent à faire fonctionner leur console indépendamment du statut de la connexion, et ce sera le cas. Cela inclut, mais pas seulement, la lecture de Blu-Ray, regarder la télévision, et oui, jouer à un jeu solo ». Il est cependant difficile d'affirmer qu'il s'agit bien d'un communiqué officiel de Microsoft.

Vient ensuite le souci de l'utilisation de jeux d'occasion, une crainte qui était également partagée avec les aficionados de la PlayStation, étant donné que Sony avait déposé un brevet pour un dispositif empêchant la lecture de jeux de seconde main. Un système qui n'aura finalement pas été retenu pour la PlayStation 4, Shuei Yoshida, le PDG de Sony ayant déclaré publiquement que « les jeux d’occasion pourront donc être lancés sur la PlayStation 4. Qu’est-ce que vous dites de ça ? ».

Si le géant nippon n'utilise pas ce procédé, il y a fort à parier que Microsoft ne se lancera pas non plus dans l'aventure, risquant dans le cas contraire de s'attirer les foudres d'une partie de sa clientèle, qui irait voir ailleurs. On notera tout de même que la firme de Redmond planchait aussi sur un système similaire, à l'origine des rumeurs sur la connexion permanente.

Le matériel : le nerf de la guerre

Autre point riche en bruits de couloirs : la configuration matérielle de la future Xbox. Si nous connaissons aujourd'hui en détail l'architecture de la PlayStation 4, du côté de Microsoft, on navigue en plein brouillard. Si AMD est largement pressentie pour la fourniture du CPU et du GPU de la console, il est difficile de dire avec certitude de quoi la Durango (nom de code de la prochaine Xbox) sera faite. 

Les dernières rumeurs, datées du mois de février, faisaient état de l'utilisation d'un processeur à huit coeurs de chez AMD, utilisant l'architecture Piledriver, et accompagné par un GPU de la série Radeon doté de 768 unités de calcul. Le GPU se situerait donc à cheval entre la Radeon HD 7770 et la HD 7790. Même si ces informations s'avéraient être exactes, il resterait difficile de comparer le GPU de la Xbox à celui de la PS4, puisque nous ne connaissons pas le nombre exact d'unités de calcul embarquées chez Sony. 

Quelle riposte aux services de Sony ?

La bataille entre les deux constructeurs ne se fera pas uniquement sur le plan des performances brutes, mais également au niveau des services. Si Sony mise sur son bouton « Share  » et toutes ses fonctionnalités afférentes comme la diffusion de ses parties en streaming ou le partage de captures d'écran, il se pourrait que Microsoft emprunte un chemin assez différent. 

La stratégie du géant de Redmond a toujours été de faire de la Xbox, « un cheval de Troie » pour entrer dans le salon des particuliers. À cet effet, il se pourrait que l'accent soit mis sur des fonctionnalités de type media center. En clair, Microsoft pourrait faire de sa console de jeux l'équivalent de nos box fournies par les FAI. Il serait par exemple possible d'enregistrer un programme diffusé à la TV sur le disque dur de la console pour le regarder plus tard. Si le concept n'a rien de nouveau en France, de nombreux autres marchés pourraient s'intéresser à cela. D'ailleurs il était même question pendant un temps d'une offre réduisant le prix de la console en cas de souscription à un abonnement aux chaînes câblées aux USA, une idée qui semble avoir été abandonnée en route. 

Aussi, de nombreuses questions restent en suspens concernant le système d'exploitation de la machine. Certains parlent de Windows RT, ce qui semble compromis par l'utilisation attendue d'une puce x86, mais finalement, la présence d'un OS dérivé de Windows 8 serait en accord avec la politique de Microsoft, et ajouterait un nouveau maillon dans l'écosystème Windows. Il reste à savoir si les applications du store Windows 8 pourront être utilisées sur la console, ce qui serait certainement un atout de poids.

Beaucoup d'inconnues subsistent encore autour de la future Xbox, mais l'attente est bientôt terminée puisque Microsoft devrait tout nous dire sur sa machine à partir de 19 heures.


chargement
Chargement des commentaires...