Yahoo! rénove Flickr et propose gratuitement 1 To de stockage

Mais certains professionnels pourraient faire grise mine... 60
Vincent Hermann

Yahoo! continue sa course folle dans son renouvellement à travers les services. Le nouveau Flickr, révélé hier soir, veut frapper fort dans le monde de la photographie : comptes gratuits proposant 1 To de stockage, interface rénovée et nouvelle application Android sont au programme. Une artillerie lourde assez puissante pour combattre Google ou Facebook ?

flickr

Une cure de jouvence pour l'interface

Alors que Yahoo! se renouvelle activement à travers ses services, de nouvelles applications au design soigné ou encore via le rachat de Tumblr pour 1,1 milliard de dollars. Hier soir, la firme est passée à la phase suivante de son offensive : un profond renouvellement de Flickr, son service destiné au stockage et au partage des photos.

 

flickr

 

Comme on peut le voir, l’interface du nouveau Flickr est nettement plus moderne que la précédente. Finis les grands espaces blancs entre les photos et place à la disposition en quinconce. La nouvelle présentation se veut beaucoup plus graphique et suit l’évolution des mœurs en termes de design : le contenu avant tout.

 

Yahoo! veut faire d’une pierre plusieurs coups. Flickr est un service de stockage de photos (nous y reviendrons), mais également de présentation et de partage. La nouvelle page de profil rappelle ainsi dans une certaine mesure Instagram, bien qu’il soit question ici de photos en taille originale et de collections de clichés. Une petite inspiration d’Instagram que l’on retrouve sur la page d’accueil de Flickr : le contenu « recommandé » est diffusé sous la forme d’un flux. L’utilisateur peut suivre les auteurs des photos ou découvrir leur travail via un simple clic.

 

flickr

Stockage : Yahoo! frappe fort en proposant 1 To

Si Google a proposé récemment un espace de 15 Go unifié pour l’ensemble de ses services, Yahoo! va beaucoup plus loin. La firme propose pas moins de 1 To de stockage pour son seul Flickr, les utilisateurs pouvant l’utiliser librement et surtout gratuitement. Yahoo! se débarrasse ainsi d’un vieux modèle de tarification sur lequel nous reviendrons par la suite.

 

Tout ancien compte gratuit ou compte nouvellement créé reçoit donc 1 To de stockage. La procédure de téléchargement a été largement simplifiée. Terminé les choix séparés de photos, place à l’envoi par lots, soit par glisser/déposer, soit par sélection multiple dans une boite de dialogue classique. Flickr affiche alors un écran de chargement qui permet, avant même que les photos ne soient chargées, de travailler sur les tags, les métadonnées, les réglages de partage et ainsi de suite.

 

flickr 

 

Notez à ce sujet que Yahoo! a réellement choisi de mettre les informations complémentaires au second plan. Lorsque l’on clique sur une image, celle-ci envahit littéralement l’écran, toujours dans une optique de contenu prioritaire. Il faudra donner un coup de molette vers le bas pour faire apparaître les informations telles que la licence, la taille, l’auteur, les commentaires ou encore le modèle d’appareil photo utilisé.

 

flickr

Nouveau modèle de tarification : la publicité doit primer

La tarification du nouveau Flickr changement radicalement. Jusqu’à présent, un compte gratuit ne pouvait engranger que 300 Mo de photos par mois, ainsi que deux vidéos. Quel que soit le nombre de clichés envoyés, seuls les 200 derniers étaient visibles. Le compte Pro, disponible pour 24,95 dollars par an, vaporisait ces limites : stockage illimité, disparition des publicités et statistiques détaillées.

 

Le nouveau modèle n’a plus rien à voir. Premièrement, tout compte gratuit dispose, comme on l’a vu, de 1 To d’espace libre. Ensuite, et c’est là le plus important, l’utilisateur n’a plus aucune limite dans l’envoi des données. S’il le souhaite, il peut envoyer 25 Go de clichés d’une seule traite, tant que chaque photo ne dépasse pas 200 Mo. Même chose pour les vidéos, avec une petite exception toutefois : les vidéos en 1080p ne pourront pas excéder une durée de trois minutes. Pour le grand public, le progrès est plus que conséquent, mais qu’en est-il des professionnels ?

 

Ici, la situation se corse. Avec l’ancien modèle, il suffisait de payer 24,95 dollars pour disposer d’un stockage illimité et de la suppression des publicités pendant un an. La nouvelle grille est très différente :

  • 49,99 dollars par an pour supprimer les publicités
  • 499,99 dollars pour doubler la capacité de stockage, soit 2 To

flickr

 

Une deuxième option onéreuse, mais très bien placée face à la concurrence. Par exemple, Dropbox ne propose que 500 Go pour le même tarif. En outre, le premier To reste accessible gratuitement, et Yahoo! prend la tête de la compétition dans ce domaine. Mais la question est plutôt de savoir si les professionnels vont se tourner vers ce nouveau modèle. La firme leur laisse d’ailleurs un an pour se décider puisque l’ancienne formule à 24,95 dollars sera renouvelable une fois.

 

Avec une option à 50 dollars pour faire disparaître la publicité, on peut se demander toutefois si Yahoo! n’a pas décider de frapper fort en stockage pour une seule raison : convenir à la grande majorité des besoins pour que les utilisateurs laissent la publicité en place.

Une nouvelle application Android

Yahoo! profite de l’occasion pour lancer une toute nouvelle application Flickr pour Android. Inspirée de celle pour iOS, elle se distingue toutefois par une interface en phase avec la récente mouture en ligne.

 

flickrflickrflickrflickr

 

La nouvelle mouture de l’application est compatible aussi bien avec les smartphones qu’avec les tablettes, ce qui devrait d’ailleurs faire grincer des dents du côté des utilisateurs d’iOS : il n’existe en effet aucune application officielle pour iPad. Pour le reste, le principe de l’application reste le même que le site : l’utilisateur manipule les photos en taille originale, et les envois réalisés depuis la pellicule du téléphone ne sont jamais retaillés ou compressés.

 

Les fonctionnalités principales seront toutes de la partie. On retrouve ainsi un éditeur basique permettant de dessiner, découper, ajouter du texte ainsi que des filtres. L’utilisateur pourra en outre chercher et s’abonner à des groupes, suivre d’autres membres du réseau Flickr et ainsi de suite. Une option est également présente pour ajouter automatiquement les données de géolocalisation aux clichés envoyés. Enfin, toutes les fonctionnalités de partage sont évidemment de la partie.

 

L’application peut être téléchargée depuis Google Play via le QR-Code ci-dessous :

 

flickr

Est-ce assez ?

Flickr a été un titan dans le passé. Le manque de renouvellement de son interface et de ses possibilités l’a laissé en arrière tandis que d’autres produits évoluaient. Aujourd’hui, le grand public ne manque pas de possibilités, qu’il s’agisse de Google avec Picasa, de Microsoft avec SkyDrive, ou même encore d’Instagram et des réseaux de partage photographique.

 

Pourtant, Yahoo! frappe un grand coup en proposant gratuitement 1 To de stockage, très loin devant toutes les offres de ses concurrents. Est-ce assez ? Rien n’est moins sûr, car Flickr doit affronter principalement deux ennemis. Le premier est Facebook, déjà présent chez plus d’un milliard d’utilisateurs qui l’utilisent pour partager leurs photos. Le second, ou plutôt les seconds, sont les univers connectés et homogènes de la concurrence. Google, Microsoft ou encore Apple proposent moins, mais les synergies avec les autres services sont très importantes.

 

Il faudra donc que Yahoo! lutte encore, car si le grand public est clairement visé ici, il faudra continuer à améliorer Flickr et surtout à l’entourer de services complémentaires.


chargement
Chargement des commentaires...