Dell regrette le manque d'impact de Windows 8 sur le marché

Et précise que Windows 7 connait encore un grand succès 111
Nil Sanyas

Après avoir accusé une lourde chute (-79 %) de son bénéfice et fracassé le tarif de sa tablette tactile XPS 10, l'américain Dell a de nouveau répété que Windows 8 n'avait pas réussi à relancer le marché, contrairement à ses prévisions. Un constat qui se cumule au passage tardif à Windows 7 de nombreux clients professionnels.

Dell XPS10

Windows 8 ne stimule pas la croissance 

Pour Dell, si le marché global des PC souffre, Windows 8 a bien sa part de responsabilité. Le constructeur américain déclarait déjà fin mars dernier à la SEC que les mauvaises performances du marché des PC étaient liées au succès des smartphones et des tablettes, mais aussi à « l'adoption incertaine du système d'exploitation Windows 8 » ainsi qu'à la faiblesse trop importante des mises à jour des entreprises vers Windows 7. Cette attaque contre Windows 8 était confortée dans le même document financier, Dell indiquant alors que l'introduction du système d'exploitation aurait des conséquences négatives sur ses finances.

Deux mois plus tard, Dell n'a guère changé de braquet. Brian Gladden, le directeur financier de l'entreprise, a ainsi déclaré il y a quelques jours que « Windows 8 n'a pas été, de notre point de vue, le catalyseur  que nous pensions pour stimuler la croissance », ceci plus de six mois après le lancement du système d'exploitation. Un constat amer et qui devrait être confirmé lors des prochains trimestres, tant les perspectives pour le marché sont médiocres.

Certaines entreprises passent enfin à Windows... 7

Mais à ces critiques de Dell envers Windows 8, il faut aussi aborder le sujet de Windows 7. Vendu à plus de 600 millions d'exemplaires, le précédent système de Microsoft connaitrait une nouvelle vie grâce aux entreprises selon le constructeur américain. Si fin 2012, les mises à jour de Windows XP/Vista vers 7 étaient encore faibles, elles ont enfin décollé ces derniers mois a confirmé Gladden.

Si le grand public adoptera Windows 8 petit à petit, plus ou moins forcé par le marché, pour les entreprises, la chanson est différente. Certaines n'hésitent pas à rester sur le même système d'exploitation durant de longues années, ce qui n'est pas sans problème puisque l'on retrouve encore aujourd'hui des machines très anciennes faisant fonctionner des logiciels antédiluviens, dont le navigateur. Mais la fin du support de Windows XP approche à grands pas, et Windows Vista date maintenant de plus de six ans. Il n'est donc pas étonnant de voir des entreprises changer de système. Et au regard de la jeunesse de Windows 8, les entreprises préfèrent donc migrer vers Windows 7, une valeur plus sûre à leurs yeux.

Pour Dell, ce renouvellement des machines sous Windows 7 est une véritable aubaine, sachant qu'elle est particulièrement tournée vers les entreprises, contrairement à nombre de ses concurrents très dépendants du marché grand public. On remarquera d'ailleurs que lors de son dernier bilan financier, Dell n'a annoncé qu'une régression de 2 % de ses ventes de PC de bureau, contre une chute de 16 % pour les portables. Un recul très modéré des ordinateurs fixes qui va dans le sens du succès des ventes aux entreprises et donc du renouvellement de leurs machines.


chargement
Chargement des commentaires...