Dell voit son bénéfice net sombrer, plombé par la crise des PC

Profit deleted 33
Nil Sanyas

En proie à des difficultés, Dell a avancé d'une semaine la publication de son dernier bilan financier. Et pour cause, son bénéfice net a été divisé par cinq entre les premiers trimestres 2012 et 2013. Bonne nouvelle toutefois, son chiffre d'affaires n'a régressé que de 2 % grâce aux logiciels et les serveurs notamment.

Dell XPS 13 Developper Edition

Le chiffre d'affaires des PC portables s'écroule 

Logiquement touché par l'actuelle crise des PC, Dell a dévoilé jeudi soir les résultats de son premier trimestre fiscal, clos le 3 mai 2013. Avec un chiffre d'affaires de 14,074 milliards de dollars, la société américaine s'en sort bien, la chute étant plus que modérée (-2 %). A contrario, son bénéfice net n'a atteint que 130 millions de dollars, en baisse de 79 %. Une chute très importante liée à sa baisse des marges (-1,8 point) et à l'augmentation de nombreux frais, notamment dans les ventes, l'administratif (+10 %) et surtout le budget Recherche et Développement (+34 %).

Dans les détails, Dell précise que le chiffre d'affaires tiré de ses PC de bureau n'a régressé que de 2 %. Les ordinateurs portables, son plus important marché, ont toutefois régressé de 16 %, faisant perdre à l'entreprise plus de 700 millions de dollars de chiffre d'affaires. Cette chute a toutefois été compensée par les logiciels (+257 millions) et les serveurs et périphériques (+326 millions). Concernant le bénéfice d'exploitation, celui de la division PC s'est sans surprise écroulé (-65 %), tandis que celui des serveurs a au contraire progressé de 71 %.

Carl Icahn joue les trouble-fête

Bizarrement, ces mauvais résultats financiers ne font pas que des malheureux. Michael Dell, qui cherche à racheter l'intégralité de sa société et à la sortir des marchés, pourrait ainsi en profiter, la valeur de son entreprise n'étant pas à son apogée. Certaines personnes tentent toutefois de lui mettre des bâtons dans les roues en proposant des contre-offres. Le milliardaire Carl Icahn est d'ailleurs revenu à la charge cette semaine, promettant de verser 12 dollars par action aux investisseurs. Le Conseil d'Administration de Dell étudie cette offre.

Notez qu'il s'agit tout de même du sixième trimestre consécutif de baisse des bénéfices pour Dell, en droite ligne avec la crise du marché des PC. Et si Dell est peu dépendant du marché grand public du fait de ses nombreux contrats avec les entreprises et les administrations publiques, il reste malgré tout dépendant du secteur des PC dans son ensemble. Les services et les logiciels ne représentent ainsi que 17 % de son chiffre d'affaires, contre 22 % pour les serveurs et autres périphériques. Avec encore plus de 60 % de ses revenus, les ordinateurs et les produits rattachés sont donc toujours vitaux pour Dell. De quoi craindre le pire pour les trimestres à venir.

Enfin, remarquons que l'action de Dell n'a pas du tout été impactée par l'annonce de ces résultats. L'action s'est ainsi stabilisée jeudi (-0,01 %), et vendredi en matinée, l'action prenait même de légères couleurs. 


chargement
Chargement des commentaires...