Android : les concurrents de Samsung ne font quasi aucune marge

Homer Simpson n'y est pour rien 81
Nil Sanyas

Chacun sait que Samsung est le leader incontesté des ventes de smartphones et par conséquent du marché Android. Mais selon Strategy Anaytics, les différences entre Samsung et les autres constructeurs exploitant Android sont telles que le Sud-Coréen représente près de 95 % des bénéfices d'exploitation de ce marché à lui seul.

Galaxy S4

Le Samsung Galaxy S4.

Samsung et les autres 

Ils se nomment LG, Sony, ZTE, Huawei, Lenovo, HTC, Motorola, Acer, et malgré la concurrence de Samsung, ils arrivent à vendre des millions de smartphones par an. Mais afin d'attirer un maximum de clients, ces constructeurs cassent leurs prix et réduisent donc leurs marges. Résultat, toutes ces sociétés ne représenteraient que 5,3 % des bénéfices du marché des téléphones Android à en croire Strategy Analytics.

Selon les estimations de cet institut, le marché des smartphones sous l'OS de Google a représenté un peu plus de 5,3 milliards de dollars de bénéfices uniquement lors du premier trimestre 2013, soit 43 % des profits de tout le marché. C'est un peu plus de 5 milliards de dollars qui ont été captés par le seul Samsung, laissant donc quelques centaines de millions à la concurrence.

Mais il y a pire encore. L'autre sud-coréen, LG, aurait capté 2,5 % des profits. Cela signifie donc que HTC, Sony, ZTE, Huawei, Morola, Acer, Lenovo et tous les autres constructeurs exploitant Android  (hors LG et Samsung) auraient généré moins de 150 millions de dollars de bénéfices. Une somme ridicule, même si pour la plupart de ces sociétés, outre HTC, la téléphonie n'est pas le seul marché, ce qui leur permet de réaliser de faibles marges sans trop de risque.

Apple, Samsung et les autres

Ces chiffres ridicules pour les concurrents de Samsung le sont d'autant plus quand on sait que selon Canaccord Genuity, Apple représente à lui seul 57 % des bénéfices du secteur, ceci malgré de légères réductions de marges. Cela signifie ainsi que sur l'ensemble du marché, Apple et Samsung génèrent la quasi-intégralité des bénéfices d'exploitation, ne laissant que des miettes à LG, Nokia, et les autres. Canaccord Genuity estime d'ailleurs que Nokia, et HTC ont réalisé une marge de 0 % au premier trimestre, contre une marge de 1 % pour Sony et BlackBerry. Seul LG avec 4 % sort du lot pour ainsi dire. Des données peu surprenantes quand on connait les bilans financiers de la plupart des vendeurs de téléphones, souvent en perte ou affichant de très faibles bénéfices.

Pour le moment, cette situation n'a pas de raison de changer. Il faudra toutefois surveiller comment Google modifiera la politique commerciale de Motorola, et vérifier si les nouveaux ou futurs produits haut de gamme de Nokia, HTC ou encore Sony arrivent à mieux percer le marché.


chargement
Chargement des commentaires...