Google mise sur la géolocalisation, les jeux et Android Studio pour séduire

Adieu Eclipse ? 41

Google tient actuellement au Moscone Center de San Francisco la keynote d'ouverture de sa grande messe annuelle : la Google I/O. Comme l'on pouvait s'y attendre, la première annonce concerne Android qui compte désormais plus de 900 millions d'activations et 48 milliards d'applications installées.

Les annonces de Google devraient être nombreuses ce soir. Néanmoins, le géant du web a décidé d'ouvrir les hostilités en évoquant Android et ses 900 millions d'activations. Pour autant, cela n'est « que le début du voyage ». En effet, dans les marchés émergents, le système d'exploitation ne dépasse pas les 10 %, Google y voit donc un facteur de croissance certain, tous comme ses différents concurrents.

Google I/O 2013

Du côté du Play Store, pas moins de 48 milliards d'applications ont été téléchargées. Après la mise à jour des versions mobiles, celle pour le web devrait aussi évoluer en reprenant la nouvelle organisation.

Des tas de nouveaux services pour les développeurs Android

Trois nouvelles API en complément de celle de Google Maps permettent une géolocalisation en consommant moins de batterie, mais aussi en améliorant la précision des informations : Fused Location Provider, Geofencing et Activity recognition. Cette dernière permettra de déterminer comment vous êtes en train de vous déplacer (à pied, en voiture, à vélo...) sans rien vous demander. Pratique pour les applications dédiées aux sportifs en herbe.

D'autres améliorations ont été annoncées pour les développeurs d'application comme le login via Google+ qui est déjà exploité par Jolidrive par exemple, mais aussi la possibilité de renvoyer des informations à votre serveur via GCM (Google Cloud Messaging) ou de synchroniser les notifications d'un appareil à un autre. 

Google IO 2013 Google IO 2013

Mais ce qui était le plus attendu était sans doute Google Play Game Services qui permet aux développeurs de jeux d'effectuer des sauvegardes dans le cloud de Google, de gérer des récompenses, la liste des meilleurs participants et d'autres fonctionnalités multijoueurs. Le tout peut bien entendu là encore être interfacé avec Google+ afin de partager. 

Android Studio : enfin un IDE dédié aux applications de l'OS mobile de Google ?

Ceux qui ne supportent plus Eclipse pour le développement seront sans doute ravis d'apprendre qu'un nouvel IDE bien plus pensé et bien plus intégré concernant la simulation des interfaces arrive : Android Studio. Celui-ci saura-t-il convaincre et arriver au niveau de XCode ou Visual Studio... espérons-le. 

Google IO 2013 Google IO 2013

Il a ensuite été question de l'interface dédiée aux développeurs et de ses nombreuses améliorations récentes ou à venir. Ainsi, celle-ci propose désormais des conseils d'optimisations, mais aussi un service de traduction à la demande. Vous pouvez en effet demander à une société de s'occuper de vos fichiers contenant les différents textes de votre application, le tout étant facturé directement par Google. Vous pouvez d'ailleurs vous proposer en tant que traducteur. 

La gestion des statistiques via Google Analytics ou le suivi des revenus a aussi été améliorée. Mais c'est la gestion des canaux Alpha ou Beta qui devrait plaire, avec la possibilité de gérer les communautés ayant accès à telle ou telle version via une liste ou un cercle Google+. Vous pourrez aussi d'un simple clique promouvoir une version au canal suivant, puis la déployer de manière publique lorsque vous la considérez comme prête.

Google IO 2013 Google IO 2013


chargement
Chargement des commentaires...