Le recap' des tests : bien rafraîchir son PC avant l'été

Chaud devant ! 13
Kevin Hottot

Cette semaine, la météo est plutôt clémente et les températures ambiantes commencent à monter. Fini l'hiver et son air frais qui vient rafraichir nos composants, il faudra bientôt composer avec la chaleur ambiante. Pour s'y préparer, nous avons regroupé aujourd'hui les tests de quatre produits taillés pour permettre à votre PC de résister à la canicule.

Les moyens à notre disposition pour maintenir une température acceptable dans nos PC ne manquent pas. Ventilateurs, ventirads, watercooling, rhéobus, tout un arsenal existe et il est parfois difficile de s'y retrouver. Heureusement, nos confrères ont passé quelques références du secteur au crible. 

Corsair H90 : de l'eau, du bruit et du foehn.

Commençons par l'équipe de CowcotLand qui a passé en revue le H90 de chez Corsair, un système de watercooling pour processeur tout-en-un, facturé à partir de 90 euros. Celui-ci se compose d'un radiateur de 140 mm de côté, surmonté par un ventilateur de même dimension.

Si le H80 qu'il remplace n'était pas reconnu pour être le modèle le plus silencieux de la gamme, il semblerait que le H90 corrige ce défaut. Cependant, cela se fait-il au détriment de ses performances ? Comment ce kit s'en sort-il avec un AMD FX 8150 overclocké à refroidir ? C'est à voir tout de suite :

  Corsair Hydro H90

Noctua NH-U12S et NH-U14S : l'Autriche au sommet

Si le watercooling devient de plus en plus populaire dans les machines de passionnés, l'aircooling est loin d'avoir dit son dernier mot. La preuve en est avec Noctua, un constructeur dont les produits sont plébiscités pour leurs performances et leur silence, qui continue à faire évoluer sa gamme année après année. Nos confrères de Guru3D ont justement fait le point sur les deux derniers modèles du fabricant autrichien : les NH-U12S et NH-U14S. 

Ceux-ci partagent de nombreux points communs, comme leurs caloducs en cuivre, au nombre de cinq sur le NH-U12S et de six sur le NH-U14S. Leur poids oscille entre 755 et 935 g. Principale différence, l'un accueille un ventilateur de 120 mm quand l'autre opte pour un modèle de 140 mm. La différence de 10 euros entre les deux versions se justifie-t-elle sur le plan des performances ? La réponse immédiatement :

Noctua NH-U14S 

Be Quiet! Dark Rock 2 : le noir lui va si bien

Noctua n'est pas le seul fabricant à s'être distingué sur le marché des ventirads pour processeurs. Be Quiet! s'est établi une solide réputation en Allemagne avec ses alimentations et propose également des systèmes de refroidissement, comme le Dark Rock 2, un mastodonte de 871 grammes. 

Celui-ci accueille six caloducs en cuivre et un ventilateur de 135 mm dont la vitesse de rotation maximale est fixée à 1300 tpm. Il reste à savoir comment cet imposant ventirad s'en sort avec 160 watts à dissiper, soit la quantité de chaleur que dégage un processeur sur socket LGA 2011 raisonnablement overclocké. C'est chez Hardware.Info que ça se passe :

 

Fractal Design Adjust 108 : maîtriser le froid du bout des doigts

Enfin, parce que les performances de refroidissement ne font pas tout, intéressons-nous à un rhéobus à six canaux signé Fractal Design : l'Adjust 108. Comme tous les produits de la marque scandinave, l'Adjust arbore un design sobre qui ne dénaturera pas les boîtiers les plus discrets. 

Six potentiomètres permettent de réguler la vitesse des ventilateurs branchés sur l'un des six canaux. Il est à noter que la puissance disponible est de 36 watts par voie, ce qui permet de relier plusieurs ventilateurs sur un même canal. Cela en fait-il le rhéobus idéal ? Laissons nos confrères de Benchmark Reviews répondre :

 


chargement
Chargement des commentaires...