Le marché des PC affiche une chute historique en France

C'est la chuuuuuute finale 87
Nil Sanyas

Alors que le marché des PC a signé au premier trimestre son pire recul dans le monde depuis au moins 20 ans (en savoir plus), en Europe de l'Ouest, les chiffres sont tout simplement catastrophiques. Et selon Gartner, la France tire la région vers le bas avec une chute exceptionnelle de plus de 25 %, du jamais vu.

PC Q1 2013 Europe France Gartner

Bilan du marché de l'Europe de l'Ouest selon Gartner.

Toute l'Europe de l'Ouest s'écroule

Le mois dernier, l'institut IDC annonçait avec fracas que le marché mondial des livraisons de PC avait régressé de 13,9 % au premier trimestre 2013, passant de 88,6 millions d'unités à 76,3 millions. Une baisse impressionnante qui n'avait pas été constatée depuis au moins une vingtaine d'années. Mais les pays d'Europe de l'Ouest qui cumulent maturité du marché, crise économique et succès des tablettes, affichent des bilans exceptionnellement médiocres.

Avec 12,3 millions de PC livrés au premier trimestre, l'Europe de l'Ouest régresse ainsi de 20,5 %, soit plus de 3 millions d'unités de moins en un an. La faute à l'Allemagne (-656 000 PC), en baisse de 20 %, ainsi qu'au Royaume-Uni (-475 000 PC), en recul de 15,8 %. Mais c'est surtout la France qui sort du lot, avec un marché en débâcle. L'Hexagone affiche ainsi un écroulement de 25,3 %, passant de 2,708 millions de PC il y a un an à 2,023 millions de machines. À titre de comparaison, le Royaume-Uni a atteint 2,538 millions d'ordinateurs et l'Allemagne 2,619 millions.

PC Q1 2013 Europe France Gartner

Bilan du marché français selon Gartner.

France : le grand public ne suit plus

Comment expliquer cette Bérézina ? Gartner avance que les Français se tournent vers d'autres types de produits, probablement les tablettes tactiles et les smartphones, et que la durée de vie des PC s'accroît, le renouvellement étant bien plus lent que d'habitude. De plus, les ventes de netbooks se sont effondrées, et représentent déormais moins de 1% du marché des ordinateurs portables. Preuve que les tablettes ont un impact important sur le secteur.

Globalement, les livraisons d'ordinateurs portables ont régressé de 26 %, tandis que les machines de bureau ont chuté de 24 %. L'institut note que les Ultrabooks représentent désormais 14 % du marché des PC portables en France. Un pourcentage qui devrait croître lors du second semestre, avec l'arrivée de nouveaux modèles moins onéreux. Concernant les secteurs, le marché professionnel n'a décru que de 21 %, contre une dégringolade totale du grand public, à hauteur de 28 %.

Du côté des constructeurs, on pourra noter la stabilité de Lenovo qui tranche avec les résultats de tous ses concurrents. À un tel point que Dell, avec une baisse de ses livraisons de PC de 17,6 %, parvient à gagner des parts de marché. Le Chinois Lenovo est toutefois bien parti pour atteindre le podium d'ici peu.

Enfin, Gartner fait remarquer que les machines sous Windows 7 rencontrent toujours un certain succès, notamment chez les professionnels, et que le deuxième trimestre 2013 sera lui aussi en forte baisse.


chargement
Chargement des commentaires...