RIFT succombe au modèle free-to-play avec une offre simple

À partir du 12 juin 40
Kevin Hottot

De plus en plus de MMORPG avec abonnement succombent aux charmes du modèle free-to-play. Après Lord of the Rings Online, Star Wars The Old Republic, AION ou encore Everquest 2, c'est au tour de RIFT de proposer sa version « gratuite ». Contrairement à ce qu'on peut observer chez ses concurrents, cette offre ne comprend pas de limitations bloquantes.

Rift Restrictions Free to play

Nombreux sont les MMORPG à abandonner l'idée d'un abonnement obligatoire, faute d'une clientèle suffisante, même si certains titres y parviennent encore comme World of Warcraft ou EVE Online. Généralement, leur passage au modèle free-to-play s'accompagne de nombreuses limitations afin d'encourager les joueurs gratuits à passer à la caisse. Dans le cas de RIFT, l'éditeur Trion Worlds a choisi de proposer un abonnement optionnel, mais surtout de n'imposer que peu de restrictions aux joueurs gratuits.

En effet, une personne n'ayant ni payé le jeu, ni souscrit à l'abonnement pourra parcourir l'intégralité du contenu de ce dernier avec, pour seules contraintes, un nombre de sacs revu à la baisse ainsi qu'une limitation à deux emplacements de personnage. Les possesseurs du jeu disposeront pour leur part de six emplacements et du nombre maximal de sacs, tandis que les acheteurs de l'extension Storm Legion auront accès aux « âmes de l'extension ». 

Il sera toujours possible de s'abonner pour bénéficier de bonus supplémentaires... qui n'ont pas encore été détaillés pour le moment. Il est seulement question « d'aptitudes utilisables quotidiennement qui apportent des améliorations aux gains d'expérience, de monnaie, ou de notoriété, ainsi qu'un nombre d'options de confort », selon Bill Fisher, le directeur créatif du jeu. L'homme précise sur le site du jeu qu'il n'est pas question de « détruire la courbe de progression pour rendre ces bonus indispensables. Ils sont tous complètement optionnels et jouer sans eux correspond à jouer à Rift exactement de la même façon qu'aujourd'hui. Nous voulons nous assurer que l'abonnement apporte un intérêt notable, mais nous ne voulons pas le rendre indispensable ».


Quoi qu'il en soit, il faudra attendre le 12 juin prochain pour voir si ces belles paroles sont véridiques et vérifier que les joueurs gratuits pourront profiter pleinement du jeu, à même titre que les utilisateurs payants.


chargement
Chargement des commentaires...