Sony compte vendre 5 millions de PlayStation Vita cette année

Et ce n'est que le pire des scénarios 57
Kevin Hottot

Pendant la conférence ayant suivi la présentation des résultats de Sony, les investisseurs ont pu apprendre que la firme comptait vendre moins de 5 millions de PlayStation Vita cette année. Faut-il y voir un abandon de la console par le constructeur ? Non, assure Shahid Kamal Ahmad, responsable du développement commercial pour Sony Computer Entertainment  Europe (SCEE), à nos confrères de Gamasutra.

Selon Shahid Kamal Ahmad, responsable du développement commercial pour SCEE, les prévisions de Sony concernant les ventes de la PlayStation Vita correspondent au scénario le plus défavorable. La firme compte donc écouler au minimum un peu moins de 5 millions de consoles portables dans le monde cette année. Cela correspond tout de même à un doublement du parc de machines, mais celui-ci resterait très loin du record de 76 millions d'unités atteint par la PSP.

L'homme assure par ailleurs que ces prévisions ne tiennent pas compte des prochaines initiatives qui seront prises pour redonner un nouveau souffle à la Vita. « Parfois, des choses peuvent arriver et changer dramatiquement les ventes d'une plateforme », assure-t-il sans donner plus de détails. Si l'homme est aussi confiant quant au devenir de la console, pourquoi présenter le cas le plus défavorable aux investisseurs ? « Si l'on regarde l'historique des ventes de différentes consoles, certaines démarrent lentement et explosent d'un coup grâce à un certain nombre d'activités. On ne peut pas dire en amont "alors il va se passer ça et ça, et tout d'un coup, on verra un pic monstrueux de ventes". Ce n'est pas le genre de choses qu'une entreprise peut se permettre de faire ».

Le dirigeant cherche également à minimiser les critiques sur le catalogue de la console portable : « il n'y a pas eu une seule console dans l'histoire pour laquelle le contenu n'a pas été un problème ». On notera que les deux seules consoles ne remplissant pas leurs objectifs actuellement sont la Wii U et la PS Vita, qui toutes deux souffrent d'un catalogue anémique. Cela n'empêche pas le responsable d'être optimiste concernant la PlayStation 4. « Je crois que nous aurons un très bon lancement, et qu'une bonne quantité de contenu sera disponible rapidement par la suite », affirme-t-il. « Nous avons plus de développeurs engagés sur la PS4 que sur n'importe laquelle de nos consoles précédentes, c'est un signe très encourageant », conclut-il.


chargement
Chargement des commentaires...