SFR recrute des abonnés, mais perd toujours de nombreux clients prépayés

RED isn't dead 6
Nil Sanyas

Le géant Vivendi a publié hier les résultats de son premier trimestre 2013. L'occasion d'obtenir de nombreuses informations au sujet de SFR, sa filiale mobile. Et à l'image d'Orange et de Bouygues Telecom, il n'y a pas de quoi sauter au plafond. Bonne nouvelle toutefois, SFR a retrouvé quelques couleurs dans le secteur fixe.

SFR 2012 2013 recrutements

Le prépayé s'écroule, les abonnements compensent

Contrairement à Orange, mais à l'instar de Bouygues Telecom, SFR a donc réussi à terminer son premier trimestre dans le vert. Mais il n'y a pas de quoi pavoiser, avec seulement 29 000 clients supplémentaires, le bilan n'a rien d'exceptionnel. Certes, avec 257 000 nouveaux abonnés (postpayés), SFR réalise ses meilleurs résultats depuis plus d'un an, mais son nombre de clients prépayés continue de s'écrouler.

Résultat, SFR compte au 31 mars 20,719 millions de clients, dont 16,82 millions de forfaits postpayés et 3,9 millions de clients prépayés. Ces derniers ne représentent plus que 18,8 % de toute la clientèle de SFR. C'est certes plus que Bouygues Telecom (14,7 %) mais cela représente une sacrée chute en quinze mois. Au 31 décembre 2011, SFR comptait ainsi 4,9 millions de clients prépayés, soit 23 % de sa clientèle totale.


L'opérateur au carré rouge précise que désormais 54 % de ses clients ont un smartphone, contre 43 % un an auparavant. SFR rajoute qu'il « continue de déployer activement son réseau 4G : l’objectif est d’avoir un taux de couverture de la population de plus de 30 % à fin 2013 ». Notez que nous ne connaissons pas encore l'importance du poids de RED dans les résultats de recrutement d'abonnés, mais nous mettrons à jour cet article dès que les chiffres seront disponibles.

Internet va mieux, en partie grâce à la fibre

Concernant internet, SFR retrouve des couleurs après des années 2011 et 2012 assez catastrophiques. Le FAI compte ainsi 5,131 millions de clients, soit 56 000 de plus en trois mois. Si l'on est loin des meilleurs niveaux de recrutement d'autres FAI dans le passé, sur ce trimestre, SFR devance tout de même Bouygues (+45 000) et Orange (+41 000). Les chances que Free soit de nouveau numéro un lors de ce trimestre sont néanmoins très importantes.

Point intéressant, SFR remarque avoir noté une « accélération des recrutements sur la fibre optique », sans toutefois préciser son nombre d'abonnés dans ce secteur. Là encore, nous allons tenter d'en savoir plus. Enfin, le FAI note qu'il compte désormais deux millions de clients Multi-Packs, ce qui représente tout de même 40 % de son parc d'abonnés.

Le chiffre d'affaires souffre, le plan de départs volontaires déjà en place

Dans ses documents, Vivendi confirme que le plan de départs volontaires de SFR annoncé l'an dernier a débuté le 11 avril 2013. Financièrement, sa filiale télécom a réalisé un chiffre d'affaires de 2,594 milliards d’euros, en baisse de 11,4 %. Sans surprise, l'activité mobile a tiré SFR vers le bas avec un chiffre d'affaires de 1,642 milliard d'euros (-17,4 %), tandis que le secteur fixe a cumulé 984 millions d’euros, en léger recul de 0,7 %.

Enfin, Vivendi nous confirme qu'il « pourrait décider de procéder à une mise en bourse ultérieure » de SFR. « La décision n’est cependant pas prise et cela ne saurait être réalisé à court terme » tient toutefois à préciser la maison-mère d'Universal Music, de Canal+ et d'Activision-Blizzard.


chargement
Chargement des commentaires...