Bouygues Telecom annonce un 1er trimestre très mitigé et dit merci à B&You

Le « Low cost » en sauveur 9
Nil Sanyas

Après le très médiocre premier trimestre d'Orange, Bouygues Telecom et SFR ont publié hier leur bilan. Et à l'instar de l'an passé, Bouygues est portée par sa division B&You, qui compense ses pertes de clients dans les autres secteurs mobiles. Côté fixe, le FAI recrute à un rythme deux fois inférieur à celui de l'an passé.

Bouygues Telecom recrutements mobiles 2012 2013

Le prépayé s'effondre

Après un dernier semestre 2012 très encourageant, avec un bon niveau de recrutement en forfait et de faibles pertes dans le secteur du prépayé, Bouygues retombe les pieds sur terre lors de ce premier trimestre 2013. L'opérateur n'a en effet augmenté son nombre de clients que de 20 000 personnes. Comme vous pouvez le voir ci-dessus, les clients prépayés sont à nouveau partis massivement (-170 000), réalisant un record, à l'instar d'Orange. Heureusement, les abonnés aux forfaits ont plus que compensé cette chute, avec 190 000 nouveaux clients.

Au total, Bouygues compte donc 11,271 millions de clients mobiles, contre 11,251 millions trois mois plus tôt. Attention toutefois, il est important de noter que B&You cumule désormais 1,413 million d'abonnés, soit 13 % de toute la clientèle de Bouygues. Cela signifie surtout que la filiale à bas prix du groupe a recruté lors de ce trimestre 335 000 nouveaux clients, après déjà un excellent dernier trimestre (+453 000). Les autres forfaits, hors B&You, ont donc régressé de 145 000 abonnés, et il est probable qu'il s'agissait de forfaits d'assez forte valeur.

B&You recrutements

Après un début d'année satisfaisant, B&You explose réellement depuis deux trimestres.

Merci B&You

Si l'on analyse le parc de clients de Bouygues Telecom, nous obtenons donc le bilan suivant :

  • 11,217 millions de clients (+20 000)
    • dont 1,653 million de clients prépayés (-170 000)
    • dont 9,618 millions d'abonnés postpayés (+190 000)
      • dont 8,205 millions d'abonnés hors B&You (-145 000)
      • dont 1,413 million d'abonnés B&You (+335 000)

L'importance de B&You est telle que dans un document disponible uniquement en anglais et destiné aux financiers, l'opérateur annonce une croissance de ses abonnés « thanks to good B&YOU dynamic ». Bouygues précise que 60 % des clients de B&You ont souscrit au forfait à 19,99 euros par mois.

Concernant le prépayé, il s'agit donc de l'un des pires trimestres de l'histoire de Bouygues Telecom. Cela n'a toutefois rien de surprenant, dès lors qu'Orange est dans la même position et que, selon l'ARCEP, le secteur entier a perdu 925 000 clients prépayés en un seul petit trimestre.

Fixe : à peine 45 000 nouveaux clients

Du côté du secteur fixe, soit le haut et le très haut débit, Bouygues n'est pas non plus à la fête. Le fournisseur d'accès ne compte en effet que 1,891 million de clients, soit 45 000 de plus en un trimestre. Certes, la marque Bbox a recruté 68 000 nouveaux clients, mais c'est sans compter sur les 23 000 clients qui ont quitté Darty Telecom. Au final, il s'agit donc du pire trimestre en matière de croissance pour Bouygues, loin derrière les 88 000 nouveaux clients du trimestre précédent ou du premier trimestre 2012.

Nouveaux abonnés fixes haut et très haut débit chez Bouygues Telecom : 

  • 1er trimestre 2012 : 88 000
  • 2e trimestre 2012 : 70 000
  • 3e trimestre 2012 : 77 000 (hors acquisition de Darty)
  • 4e trimestre 2012 : 88 000
  • 1er trimestre 2013 : 45 000
Bouygues précise détenir 312 000 clients très haut débit, soit au-delà de 30 Mb/s, ceci grâce à son partenariat avec Numericable. Ces clients représentent ainsi déjà 25 % du chiffre d'affaires brut du secteur fixe de l'opérateur.

Bouygues reste confiant malgré tout 

Enfin, financièrement, Bouygues Telecom a réalisé un chiffre d'affaires de 1,148 milliard d'euros, en baisse de 16 %. Ses prévisions pour toute l'année 2013 restent toutefois assez optimistes avec une baisse du chiffre d'affaires de seulement 7 %. Cela prouve que Bouygues compte bien stabiliser ses résultats et rebondir dans les trimestres à venir.


chargement
Chargement des commentaires...