5G : Samsung commence les tests, des débits de plusieurs Gb/s d'ici 2020

Et sur des fréquences extrêmement hautes 38
Nil Sanyas

Alors que la LTE (3,9G) est en essor dans le monde et que la véritable 4G (LTE Advanced) approche, le Sud-Coréen aborde déjà le sujet de la 5G. Si pour le moment les tests n'ont rien d'impressionnant avec un débit de 1 Gb/s, il est par contre intéressant de noter que Samsung a réalisé ses mesures sur des fréquences extrêmement hautes, impliquant des ondes de quelques millimètres à peine.

5G Samsung

L'après LTE Advanced

Certains l'oublient parfois, mais la technologie mobile à très haut débit vendue par la plupart des opérateurs dans les pays développés n'est pas de la 4G mais de la 3,9G. Cette technologie doit normalement proposer des débits théoriques entre 100 et 200 Mb/s, mais en réalité entre 50 et 150 Mb/s, ce qui est déjà très rapide il est vrai. La LTE Advanced, la véritable 4G, sera proposée dans une poignée d'années, et les débits devraient s'approcher du Gb/s, tout du moins en théorie. Les opérateurs du Japon, de la Corée, des États-Unis et de la Russie s'intéressent déjà sérieusement à cette technologie, et l'ARCEP commence à s'y préparer.

Concernant la 5G, qui devrait offrir des débits en dizaines de Gb/s (au minimum), le sujet n'est pas nouveau. En février dernier, l'Union européenne annonçait ainsi le déblocage de 50 millions d'euros dans le but de développer les technologies de 5G en Europe, ceci pour l'horizon 2020. « Le déploiement des réseaux d'aujourd'hui est important : mais ensuite ? » se demandait Neelie Kroes, la Commissaire européenne. « Pour la prochaine norme mondiale, et la prochaine génération technologique, l'Europe va-t-elle guider le monde, ou se contenter de suivre ? Est-ce que l'avenir des infrastructures de communication à ultra-haute bande passante, également connues sous le nom 5G, seront mises au point par l'industrie européenne, fondées sur la recherche européenne et générant la création d'emplois en Europe ? Ou est-ce que les concurrents mondiaux y arriveront en premier, et, soit dit en passant, beaucoup d'entre eux investissent déjà massivement. ».

Des fréquences bien plus élevées qu'à l'accoutumée

Samsung, de son côté, compte lui aussi atteindre ce cap de 2020 pour développer la 5G. Dans un billet publié aujourd'hui sur son blog Tomorrow, la société sud-coréenne explique avoir testé une technologie 5G sur de très très hautes fréquences, à savoir sur du 28 GHz. Pour rappel, les réseaux mobiles passent généralement par des fréquences bien plus faibles.

Rappelons en effet qu'en matière de fréquences, le réseau se divise comme suit :

Frequences bandes ondes

Les ultra hautes fréquences nous sont bien connues. Dernièrement, vis-à-vis de la 4G, nous avons ainsi abordé les fréquences 800 MHz, 1800 MHz (1,8 GHz) et 2600 MHz (2,6 GHz). La 3G passe pour sa part sur les fréquences 900 et 2100 MHz. La LTE Advanced exploitera assurément aussi plusieurs de ces fréquences. Et la 5G ? Si l'ARCEP n'a jamais abordé le sujet, Samsung, lui, annonce avoir réalisé ses tests sur des fréquences à 28 GHz. Des fréquences d'un niveau vraiment élevé, qui impliquent une distance d'ondes ridiculement faibles, de l'ordre de quelques millimètres.

Pour le moment, le débit maximal atteint par Samsung a été de 1,056 Gb/s, ceci sur une distance maximale de 2 km. Mais bien évidemment, il ne s'agit que de tests et les débits finaux seront bien plus élevés. Rajoutons que rien n'assure que la technologie de Samsung sur ces ondes millimétriques sera exploitée dans le futur. Comme expliqué plus haut, d'autres sociétés et organisations dans le monde développent leurs propres technologies, qui pourraient fonctionner sur d'autres fréquences, probablement plus basses que celles du Coréen. D'ici 2020, la concurrence sera donc rude pour capter le marché des technologies 5G.

Enfin, rappelons que la première génération mobile est apparue en 1981. La 2G, celle connue par le grand public, a vu le jour 11 ans plus tard, en 1992. La 3G a pour sa part été lancée en 2001, et nous vivons la période de la 3.9G/4G. La 5G doit donc logiquement éclore au début des années 2020, comme attendu par la Commission européenne et Samsung.


chargement
Chargement des commentaires...