Sega est bénéficiaire, mais son activité vidéoludique voit rouge

Les bandits manchots rapportent gros 32
Kevin Hottot

Les annonces de résultats se succèdent aujourd'hui, après Sony, Electronic Arts, et Activision-Blizzard, c'est au tour de la maison mère de Sega de dévoiler ses chiffres pour l'année fiscale passée. Tous les voyants sont au vert, mis à part pour son activité d'édition de jeux vidéo, qui devrait cependant rebondir l'année prochaine.

Sonic 2 menu

Sega Sammy, la maison mère de l'éditeur Sega se porte plutôt bien, et c'est une bonne nouvelle, bien que l'activité d'édition de jeux vidéo du groupe soit déficitaire pour l'instant. L'ensemble affiche un chiffre d'affaires de 321,4 milliards de yens (2,437 milliards d'euros), sur l'année fiscale 2012, en baisse de 18,7 % par rapport à l'an passé. Mais son bénéfice a augmenté de 53,2 % et culmine à 33,4 milliards de yens soit environ 253 millions d'euros. 

La principale source de revenus de la firme n'est pas l'édition de jeux, mais la vente de Pachinkodes machines à mi-chemin entre un bandit manchot et un flipper, très prisées au Japon. La firme en aurait écoulé pas moins de 202 000 cette année, et compte en vendre 478 000 l'an prochain. 

Les jeux vidéo ne font pas recette, pour l'instant

Concernant l'activité Consumer Business comprenant l'édition de jeux vidéo, la vente de jouets et de séries animées, celle-ci est la deuxième plus importante en chiffre d'affaires, avec 83,8 milliards de yens (635 millions d'euros) générés cette année. Cependant, elle n'est pas bénéficiaire, et enregistre 700 millions de yens de pertes soit 5,3 millions d'euros, une paille pour le groupe. 

Si l'on s'en tient aux jeux vidéo, 45 % du chiffre d'affaires de la firme sur ce marché se fait grâce aux ventes dématérialisées, pour un total de 29,7 milliards de yens (225 millions d'euros), les biens physiques assurent un chiffre d'affaires de 35,6 milliards de yens (270 millions d'euros). Concernant la répartition des ventes entre les différentes plateformes, la PlayStation 3 est loin devant, avec 2,28 millions jeux vendus, contre seulement 1,46 million sur Xbox 360 et 1,24 million sur PC. Sega n'a vendu aucun jeu sur Wii cette année, et 310 000 seulement sur Wii U. La majorité des ventes se font en Europe et aux USA, qui représentent en tout plus de 80 % des ventes de l'éditeur, le Japon assurant les 20 % restants.

Les trois titres les plus vendus par Sega ne sont autres que Sonic & All Stars Racing Transformed, avec 1,36 million d'unités, le controversé Aliens : Colonial Marines s'est vendu à 1,31 million d'exemplaires, et Football Manager 2013 échoue sous la barre du million.

Cette année, l'éditeur compte redresser la barre et doubler ses ventes de jeux sur PC, grâce à la sortie occidentale de Phantasy Star Online 2, qui sera également disponible sur PS Vita. Cependant la firme ne pense pas améliorer ses résultats sur PlayStation 3 et Xbox 360, pour au final vendre à peu près 11,6 millions de jeux contre 10,8 millions cette année. Cela suffirait à rendre la branche bénéficiaire selon les prévisions internes, avec une marge de 3,6 %, comparable à celle d'Electronic Arts.


chargement
Chargement des commentaires...