SVOD : Netflix et Lovefilm en France pas avant 2014 ?

Canal approuve ce titre 50
Nil Sanyas

Alors qu'en octobre dernier, Canal+ annonçait une arrivée de Netflix et Lovefilm en France pour cette année, il semble qu'il faudra bien patienter encore un peu. Selon Le Monde, Lovefilm, qui appartient à Amazon, a décalé ses plans à l'année 2014. Quant à Netflix, il se veut plus prudent et arrivera dans un pays européen dans les mois à venir, pays qui ne devrait pas être la France.

Pour moins de 8 $ par mois, les Nord-Américains peuvent disposer de milliers de films et séries en illimité.

La France n'est pas prioritaire

Canalplay InfinityFilmoTVVidéofuturDailymotion Kids+, Pass M6, et JOOK Vidéo peuvent souffler, les géants de la vidéo à la demande par abonnement que sont Netflix et Lovefilm ne poseront pas leurs pieds dans l'Hexagone cette année. La faute à un marché français difficile, notamment du fait de la chronologie des médias qui empêchent l'accès aux films récents (moins de 3 ans) en illimité. Et à moins que le rapport Lescure qui sera dévoilé lundi prochain ne change cette situation, Netflix et Lovefilm réfléchiront à deux fois avant d'investir en France. Une situation qui profite donc aux acteurs locaux et en particulier à Canalplay Infinity, qui compte plus de 200 000 abonnés 

Mais alors que Lovefilm a déjà commencé à préparer son arrivée en France, notamment en signant certains accords (dont StudioCanal), la plateforme préfère se concentrer sur ses propres pays, à savoir le Royaume-Uni, l'Allemagne et les territoires scandinaves. Pire encore, si Lovefilm pourrait arriver en France en 2014, ce scénario est loin d'être arrêté. En effet, le site racheté par Amazon en 2011 (après une introduction minoritaire en 2008) aurait deux cibles en tête pour l'an prochain : la France et le Japon.

Netflix en Allemagne d'abord ?

Concernant Netflix, il annonçait déjà en octobre 2012 qu'il devait calmer le jeu à l'international et réduire ses pertes avant de penser à une nouvelle expansion après l'Amérique Latine, le Royaume-Uni et la Scandinavie. En avril dernier, le producteur de House of Cards dévoilait toutefois qu'un nouveau pays européen (sans le nommer) goûtera à ses services au second semestre de cette année. L'Allemagne ou encore l'Espagne sont toutefois les pays les plus probables. L'Allemagne, car il s'agit du pays le plus peuplé et connecté d'Europe, et que Lovefilm ne cesse d'y croître. L'Espagne, car le marché de la SVOD est moins concurrentiel, la demande d'une offre illimitée est bien réelle et Netflix existe déjà en version hispanique depuis sa disponibilité en Amérique Latine.

Notons tout de même que depuis quelques semaines, Netflix cherche à recruter des personnes ayant à la fois des compétences techniques et capables de parler turque, néerlandais, hindi, coréen et français. Du fait de sa disponibilité au Québec, le site existe pourtant déjà en français. Mais ces recrutements démontrent bien l'ambition internationale de l'entreprise californienne.


chargement
Chargement des commentaires...