Electronic Arts passe un accord avec Disney pour produire des jeux Star Wars

Luke, j'essuie tes pertes 104
Kevin Hottot

Electronic Arts et The Walt Disney Company ont trouvé un terrain d'entente concernant la publication de nouveaux jeux liés à la franchise Star Wars. L'accord signé compte pour « plusieurs années » et permettra à EA d'étoffer son catalogue de jeux avec des titres basés sur l'univers créé par George Lucas.

dark vador disneyland

Après le rachat de LucasFilm par Disney, mais aussi l'arrêt de l'activité de LucasArts, la question de l'avenir des jeux s'appuyant sur la licence Star Wars venait à se poser. Disney et Electronic Arts apportent un élément de réponse, puisque l'éditeur et le géant de l'animation ont trouvé un accord sur ce point valable pendant plusieurs années. 

Electronic Arts n'en est pas à son coup d'essai avec la licence Star Wars, puisque quelques titres l'exploitant ont été édites par la firme. Knights of The Old Republic a par exemple été développé par BioWare, aujourd'hui dans le giron du géant de Redwood. On se rappellera aussi du très récent MMORPG Star Wars : The Old Republic, lui aussi produit par BioWare. Ce dernier a toutefois rencontré un succès très mitigé, puisque son système d'abonnement obligatoire a rapidement été troqué contre un modèle free-to play, accompagné de nombreuses limitations

Si BioWare est actuellement le seul studio sous la coupe d'Electronic Arts à avoir travaillé sur des titres basés sur cette licence, la liste devrait s'agrandir. En effet, EA annonce que les studios DICE (Battlefield) et Visceral (Dead Space) plancheront sur de nouveaux titres Star Wars à l'avenir. « Les nouvelles expériences que nous allons créer pourront emprunter des éléments aux films, mais les jeux seront complètement originaux avec de nouvelles histoires et de nouvelles mécaniques de jeu », assure l'éditeur.

Chez Electronic Arts, on se félicite de l'accord, Franck Gibeau, président des labels jugeant que « tous les développeurs rêvent de créer des jeux pour l'univers Star Wars ». Du côté de Disney on estime que « cet accord démontre notre volonté de créer des expériences de jeu de qualité pour les années à venir ». On ne demande qu'à les croire sur parole, mais comme d'habitude, nous attendrons de pouvoir juger sur pièces.


chargement
Chargement des commentaires...