Le recap' des tests : vitesse ou capacité pour votre stockage ?

On aimerait avoir les deux 11
Kevin Hottot

Le récapitulatif des tests est de retour, et pour commencer ce weekend prolongé (pour certains), nous vous invitons à faire un, tour du côté du stockage. Nous avons retenu pour vous quatre solutions différentes pour vos données, allant du disque dur interne au NAS, en passant par un SSD et un disque externe.

Corsair Neutron Series Refresh 256 Go : le Neutron prend du volume

Chez HardOCP Corsair est à l'honneur, avec la nouvelle version de son SSD Neutron Series. Contrairement à de nombreux modèles sur le marché, il n'embarque pas un contrôleur SandForce SF2281, mais un modèle provenant de chez LAMD : le LM87800. Celui-ci s'accompagne de 256 Mo de mémoire cache.

Alors que l'ancienne version pouvait atteindre en théorie des débits de 555 Mo/s en lecture et de 370 Mo/s en écriture, ce nouveau modèle mise sur respectivement que 540 Mo/s et 450 Mo/s dans les mêmes conditions. De plus, la taille disponible passe de 240 à 256 Go, et le tarif se réduit à 199 euros. Ces bonnes performances sur le papier se concrétisent-elles en pratique ? C'est à découvrir sans tarder :

Corsair neutron

Seagate Wireless Plus 1 To : un disque dur externe autonome

Le temps des disques durs externes reliés par un cordon USB est peut-être révolu. En effet, chez Seagate, un nouveau modèle de disque dur externe vient de faire son apparition : le Wireless Plus. Comme son nom le laisse entendre, celui-ci dispose d'une connectivité Wi-Fi afin que plusieurs appareils viennent butiner son contenu.

Évidemment, il reste possible de le connecter à un PC via un câble USB 3.0, mais son principal intérêt réside dans son fonctionnement autonome, grâce à une batterie lui assurant une dizaine d'heures d'autonomie. Il faut toutefois compter près de 190 euros pour se l'offrir. Est-ce une somme raisonnable ? Nous laissons la parole à nos confrères d'Hexus.

Seagate Wireless Plus

Seagate Constellation ES.3 4 To : le plus gros des disques durs

Si un téraoctet n'est pas encore suffisant pour vos besoins, il existe des disques durs bien plus grands. Justement, nos confrères de chez Overclockers Club se sont intéressés au plus gros modèle de la gamme Seagate : le Constellation ES.3 de 4 To.

Pour parvenir à une telle capacité, le constructeur a utilisé cinq plateaux de 800 Go, dont la vitesse de rotation est fixée à 7200 tpm. Le tout est accompagné par 128 Mo de mémoire cache. Disponible à partir de 363 euros, ce disque dur mérite-t-il une place dans votre NAS ou votre PC ? Nos confrères vous le diront :

Seagate Constellation ES.3 4To 

Thecus N5550 : vous aurez bien assez de cinq baies ?

Enfin, intéressons-nous à un NAS articulé autour d'un processeur Intel Atom D2700 : le N5550 de Thecus. Côté connectique on retrouve deux ports réseau gigabit, mais un seul port USB 3.0 accompagné de quatre autres à la norme 2.0. Une paire de sorties HDMI et VGA sont également disponibles pour faire transiter vos flux vidéo.

Concernant les modes RAID, supportés, on dénombre les classiques modes RAID 0, 1, 5, 6 et 10. un éventail bien suffisant pour occuper ces cinq baies pour disques durs de 3,5 pouces.  Le N5550 est vendu au prix de 469 euros. Un tarif qui se justifie par ses performances et ses fonctionnalités ? Réponse en suivant le test de nos confrères de Vortez.


chargement
Chargement des commentaires...