Les auteurs de Nyan Cat et Keyboard Cat attaquent Warner Bros

Meme pas mal 75
Nil Sanyas

Créés respectivement par Christopher Orlando Torres et Charlie Schmidt, les célèbres Nyan Cat et Keyboard Cat apparaissent dans le jeu Scribblenauts, dont le dernier (Unlimited) est sorti sur PC et les Nintendo Wii U et 3DS. Une présence dans un jeu commercial qui n'a pas plu aux créateurs, poussant ces derniers à porter plainte contre Warner Bros, l'éditeur et distributeur du jeu, et 5th Cell, son développeur.

 

  

Développé par 5th Cell, société américaine créée il y a une dizaine d'années, le jeu de réflexion Scribblenauts a vu le jour en 2009 sur Nintendo DS. Le jeu a ensuite connu une suite (Super Scribblenauts) l'année suivante, ainsi qu'une version Remix pour iOS, pour enfin voir la version Unlimited arriver récemment. Dans ce jeu, Nyan Cat et Keyboard Cat peuvent être utilisés par les joueurs. Or si les auteurs de ces derniers ont accepté ces dernières années que de nombreuses personnes exploitent à titre gratuit leur création, l'exploitation commerciale qui en est faite ici est un peu plus déplaisante à leurs yeux. D'autant plus que Warner Bros n'est pas le dernier à s'attaquer aux personnes contrevenant à ses droits d'auteurs.

Selon la plainte datée du 22 avril 2013 et envoyée au tribunal régional américain du district central de Californie, les créateurs estiment que la popularité de leur création a une valeur réelle et que d'autres ont déjà payé pour l'exploitation de ces memes. « Le logo WB est aussi un même, bien qu'il ne s'agisse que de deux lettres à l'intérieur d'un bouclier. Bien sûr, WB emploie une armée d'avocats spécialisés dans le copyright et les marques pour protéger jalousement sa propriété intellectuelle, y compris son logo » notent non sans humour les auteurs de la plainte.

Christopher Orlando Torres et Charlie Schmidt demandent que leur soient reversés des dommages et intérêts (sans préciser de sommes), ainsi qu'une injonction temporaire, provisoire ou permanente quant à la fabrication, la distribution, le marketing, la promotion ou la vente de Scribblenauts dès lors que leurs marques sont exploitées.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais

Selon l'auteur de Nyan Cat, qui a contacté Eurogamer, il a tenté de négocier à l'amiable avec Warner Bros, mais ce dernier lui aurait manqué de respect et l'aurait tout simplement snobé. « Je n'ai jamais tenté d'empêcher les gens de faire des créations qui contribuent artistiquement et ne sont pas à but lucratif. Mais il s'agit d'un usage commercial, et ces entreprises elles-mêmes sont les protectrices de leur propre propriété intellectuelle. »

Mais outre le traitement de Warner Bros, qui a agacé Christopher Orlando Torres, Scribblenauts Unlimited impose non seulement de taper les mots "Nyan Cat" et "Keyboard Cat" pour obtenir les personnages, mais il est surtout interdit « de faire des références au droit d'auteur avec un pop-up d'erreur ». Effectivement, sur son Tumblr, Torres publie le message en question. De quoi motiver d'autant plus l'auteur à porter plainte.

Scribblenauts copyright

Dans son explication à notre confrère, Torres ajoute que Warner Bros et 5th Cell ont agi comme si Charlie Schmidt et lui-même n'avaient aucun droit sur leurs créations. Porter plainte était ainsi leur seule solution pour faire valoir leurs droits. « Trop souvent, les artistes normaux comme nous n'ont pas les moyens et les ressources pour protéger nos droits contre les grands médias qui utilisent notre travail pour leur propre profit sans autorisation. Nous cherchons ici juste à être traités équitablement et d'être indemnisés équitablement pour notre travail créatif. »


chargement
Chargement des commentaires...