Vivendi et Le Monde Libre (Xavier Niel) s'intéresseraient à Dailymotion

Des profils peu convaincants 24
Nil Sanyas

Selon Wansquare, site spécialisé dans les actualités économiques et parfois politiques, Dailymotion n'intéresse pas uniquement Yahoo!. Le géant Vivendi aurait ainsi annoncé hier leur intérêt pour la plateforme de vidéos appartenant à Orange. Il en serait de même pour le Monde Libre, association créée il y a trois ans et comptant en son sein Xavier Niel, le fondateur de Free. Mais cela a-t-il un sens ?

Dailymotion Montebourg

Des géants européens des médias bien intéressés selon Orange 

Contrecarrée par le gouvernement et en particulier Arnaud Montebourg, la vente de Dailymotion à Yahoo! a réveillé l'appétit d'autres groupes à en croire Wansquare, en partie confirmé par Stéphane Richard, le PDG d'Orange. Ce dernier a en effet précisé lors d'une entrevue accordée au Figaro que l'intervention de l'État n'a pas refroidi tout le monde : « Au contraire, j'ai même reçu de nouvelles propositions de la part de géants européens des médias ».

D'après Wansquare, l'un de ces géants européens pourrait être Vivendi. S'il est vrai que le groupe Français a une dimension internationale, que ce soit via les opérateurs télécoms qu'il détient ou encore ses autres sociétés majeures (Universal Music, Activition-Blizzard ou même Canal+), son profil correspond-il vraiment à ce que recherche Orange pour développer Dailymotion ?

L'opérateur historique cherche un partenaire capable de l'aider à développer sa plateforme de vidéo à l'international, et en particulier aux États-Unis, là où le marché publicitaire est le plus dynamique et important. Rajoutons que Vivendi souhaite vendre plusieurs de ses sociétés, notamment ses opérateurs. Dans ce cas de figure, si Vivendi a des atouts réels, son portrait n'est pas forcément celui rêvé pour Dailymotion.

Le Monde Libre aurait déposé une offre très inférieure à celle de Yahoo!

Si l'on suit cette logique, il en est de même pour Le Monde Libre, société anonyme créée en 2010 par Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse dans le but de reprendre Le Monde, au bord de la banqueroute. Bien sûr, rien n'empêche les trois hommes de formuler une offre à Orange, mais nous pouvons sérieusement nous demander en quoi le profil du Monde Libre correspond aux désirs de l'opérateur télécom.

Si s'allier avec Yahoo! avait un sens, notamment vis-à-vis de l'Amérique et de l'Asie, territoires où Orange est peu présent, cette association n'est franchement pas mieux placée. Rajoutons que selon Wansquare, la proposition du Monde Libre serait très inférieure financièrement à celle de Yahoo!. Enfin, d'après nos sources, il faudrait prendre les informations de nos confrères avec certaines pincettes, tout du moins en ce qui concerne l'offre du Monde Libre.


chargement
Chargement des commentaires...