WebMatrix 3 supporte officiellement Git et Team Foundation Server

La petite bête qui monte 29
Vincent Hermann

WebMatrix est un IDE signé Microsoft conçu pour les développeurs web amateurs ou un peu expérimentés. La version 3 vient de paraître et plusieurs nouveautés importantes et réclamées font leur apparition, notamment l’apparition du support pour Azure Web Sites et les dépôts Git.

webmatrix


Au départ, WebMatrix se voulait essentiellement un logiciel d’initiation au développement web à travers les langages ASP.NET et PHP. Il permet de manipuler le HTML5 et les CSS3, peut être enrichi via un système de plugins, possède des émulateurs de plateformes mobiles et prend en charge jQuery (classique et mobile).


Avec la version 2 qui était apparue en fin d'année dernière, le produit a évolué vers un logiciel destiné plus globalement aux amateurs, avec des assistants capables de déployer directement des applications telles que Wordpress, Drupal ou encore Joomla.


webmatrixwebmatrixwebmatrix

 

Les apports de WebMatrix 3 sont particulièrement importants pour les développeurs un peu plus avancés et qui ont des besoins organisationnels. Premier ajout conséquent : une meilleure intégration d'Azure Web Sites. L’application, lors de son premier démarrage, vous demandera si vous souhaitez utiliser votre compte Microsoft ou professionnel. Si un compte Azure correspond, vous retrouverez l'ensemble de vos sites web et les éditer puis les mettre à jour directement.

 

Pour rappel, vous pouvez créer gratuitement dix sites via Azure. Une fois en place, ils sont entièrement administrables via votre interface. La vidéo ci-dessous montre le processus général :

 

 

 

L’autre grand ajout est celui de la compatibilité avec Team Foundation Server (TFS) et Git pour le contrôle des sources. Ce dernier peut être étendu via des modules, et Microsoft annonce notamment que GitHub et CodePlex peuvent être pris en charge.

 

Dans le cas de Git, l’éditeur précise que les commits, la gestion des branches et les accès à distance multiples sont pris en charge. Notez que le support de l'outil créé par Linus Torvalds est une répercussion de son arrivée dans Visual Studio 2012 il y a quelques mois.

 

webmatrix webmatrix

 

Dernier gros apport : l’enrichissement de l’édition en ligne des sites quand ils sont hébergés sur Azure. De nombreux outils fonctionnement désormais à l’identique et le développeur pourra par exemple modifier le code tout en utilisant IntelliSense :

 

 

Il est intéressant de noter pour ce dernier point que l’on se dirige vers un glissement progressif des produits vers le cloud. À terme, il ne serait pas étonnant que la plupart des outils proposés par la firme disposent d’une version en ligne avec une véritable parité fonctionnelle comme le proposent déjà certains. En effet, la fondation Eclipse propose depuis quelques temps son projet Orion qui va bientôt passer à la version 3.0 alors que Cloud9 continue doucement son évolution.

 

WebMatrix 3 est toujours gratuit et est disponible en français. L’installeur peut se récupérer depuis le site officiel.


chargement
Chargement des commentaires...