OpenBSD 5.3, alias Blade Swimmer, débarque en version finale

Toujours focalisé sur les performances et la fiabilité 36
Vincent Hermann

Le système OpenBSD revient dans une nouvelle mouture. Estampillée 5.3, elle apporte comme à son habitude une multitude d’améliorations diverses et de nouveaux pilotes. Cet Unix libre n’est pour rappel pas destiné nécessairement au grand public et vise davantage les serveurs de messagerie.

freebsdOpenBSD est donc de retour en version 5.3, alias Blade Swimmer. Il s’agit pour rappel d’un Unix de type BSD (pour Berkeley Software Distribution) destiné avant tout à pouvoir être librement utilisé, y compris dans un contexte commercial. OpenBSD se veut avant tout stable et ne court pas forcément après les dernières nouveautés. Il intègre par exemple GNOME 3.6.2, Firefox 18 ou encore LibreOffice 3.6.5.2.

 

OpenBSD se veut avant tout un système fiable. La plupart de ses améliorations concernent le support du matériel ainsi que de tout ce qui touche au réseau. On notera par exemple un meilleur support de l’AHCI ou encore la gestion complète de l’espace mémoire 64 bits pour les processeurs AMD64. Côté réseau, on trouvera en particulier des améliorations sur l’iPv6 et l’UDP, ainsi que sur les démons de routage.

 

On notera également de multiples améliorations sur les performances, en particulier dans la gestion des paquets. Signalons en outre le support d’OpenSSH 6.2 et d’OpenSMTPD 5.3.

 

Ceux qui souhaitent télécharger OpenBSD 5.3 pourront le faire depuis le site officiel.


chargement
Chargement des commentaires...