Google Glass : un SoC OMAP 4430 et 1 Go de mémoire vive

Du moins dans l'Explorer Edition 41
Vincent Hermann

Le projet Glass de Google attire l’attention, tant par les promesses d’informatique embarquée qu’il comporte, que pour les établissements qui annoncent actuellement que ces lunettes n’y seront pas autorisées. Mais alors que les premiers kits de développement sont envoyés, on en apprend davantage sur la mécanique interne de cet accessoire particulier.

Google Glass

Pas disponibles avant des mois et déjà célèbres 

Les Google Glass sont des lunettes d’un genre nouveau. Un projet qui il y a encore quelques années serait passé pour de la science-fiction : afficher des informations utiles sur les verres pour l’utilisateur, lui offrir des renseignements sur le lieu où il se trouve, partager sur les réseaux sociaux, prendre des photos et des vidéos, et ainsi de suite. Des capacités qui posent la question de ses caractéristiques techniques.

 

Une partie de ces dernières a été levée il y a environ deux semaines. Google a ainsi dévoilé la présence d’un capteur de 5 mégapixels capable d’enregistrer des vidéos en 720p. Les lunettes disposeront de 16 Go de mémoire, dont 12 seront accessibles aux utilisateurs. Entre autres caractéristiques, on a appris également que le son serait transmis par conduction osseuse et que l’affichage serait équivalent à un écran HD de 25 pouces vu avec un recul de 2,4 mètres. Sont aussi présents une puce Wi-Fi 802.11g ainsi que le Bluetooth.

Un SoC de Texas Instruments et 1 Go de mémoire vive 

Mais Google expédie depuis peu ses Glass « Explorer Edition » aux développeurs qui en ont fait la demande, pour la modique somme de 1500 dollars. Grâce à un développeur, Jay Lee, on en apprend cependant davantage, notamment sur des caractéristiques cruciales. Dans un billet sur Google+, il explique avoir réussi à utiliser l’Android Debug Bridge pour pouvoir utiliser les outils de développement habituels. Après tout, les Google Glass fonctionnent avec la version 4.0.4 du système mobile.

 

google glass

 

On apprend ainsi que les lunettes contiennent un SoC OMAP 4430 de Texas Instruments. Si la fréquence précise n’est pas indiquée, on sait en revanche que cette puce fonctionne au minimum à 1 GHz. En outre, elle contient deux cœurs. Autre point très intéressant : 682 Mo de mémoire vive sont accessibles pour les développeurs. Selon Jay Lee, il s’agit d’un montant peu ordinaire de mémoire, et il estime de fait que les lunettes contiennent 1 Go mais qu’une partie est réservée au système de manière exclusive.

Puissance, dégagement thermique et autonomie 

De son côté, Ars Technica fait remarquer que ces caractéristiques n’ont rien de particulièrement époustouflant. Et pour cause : la puce OMAP 4430 équipait des appareils les que la tablette PlayBook de RIM (désormais BlackBerry) ou encore le Sensation de HTC. Cependant, puisque l’on parle de caractéristiques techniques, plusieurs remarques sont nécessaires.

 

D’une part, si la puissance est importante dans toutes les opérations, elle n’est pas forcément ici l’élément le plus crucial. Comme le fait remarquer Jay Lee dans son billet, « l’expérience est plus importante que les spécifications matérielles ». Or, si un OMAP 4430 et 1 Go de mémoire vive n’ont rien d’éblouissants, ils sont sans doute suffisants pour les champs d’applications prévus par Google. D’autre part, un matériel plus puissant aurait peut-être nécessité plus de place, à cause d’un dégagement thermique plus important.

 

Enfin, la puissance pose la délicate question de la consommation d’énergie. Si rien n’empêche d’utiliser son smartphone ou sa tablette une fois l’appareil relié au secteur, on imagine mal le faire avec des lunettes. C’est donc l’autonomie qui prime sur tout le reste, ce qui laisse plusieurs questions en suspens : un matériel plus récent n’aurait-il pas bénéficié d’une gestion plus efficace de l’énergie ? Ne s’agirait-il pas finalement de caractéristiques temporaires pour l’Explorer Edition ?

 

Les réponses n’interviendront sans doute pas avant plusieurs mois. Les Google Glass ne sont pas attendues avant la fin de cette année au minimum.


chargement
Chargement des commentaires...