La vidéo, avenir de l'info en ligne : MyTF1News vise 20 millions de vues / mois

Avec de la publicité pour Furby ? 23

Actuellement, l'ensemble des rédactions mises sur la vidéo en ligne, nouvel el dorado des grands groupes. MyTF1News ne fait pas exception, mais semble aussi compter sur les JT de TF1 et sa rédaction qui font sa force. Si lors du lancement de MyTF1 Connect, la première chaîne avait évoqué l'arrivée prochaine de son dispositif second écran au sein de ses journaux télévisés. Cela semble désormais prendre forme puisqu'il a été annoncé que cela prendrait place d'ici la mi-mai.

Depuis quelque temps, TF1 a mis en place un nouveau service sur son site ainsi que dans ses applications mobiles : Connect. Surtout utilisé pendant « The Voice », le dispositif permet une interaction avec le téléspectateur et lui propose de réagir en direct via les réseaux sociaux. 

Connect se met au service de l'information via MyTF1 News

Même si tout n'est pas parfait pour le moment, notamment au niveau de la gestion de la publicité (voir cette actualité), l'équipe continue de faire avancer le projet qui sera bientôt exploité pendant les journaux télévisés. Pendant une conférence de presse qui s'est tenue ce matin, le timing a été officialisé : cela sera à partir de la mi-mai, soit dans un peu moins d'un mois.

Cela devrait prendre place au sein du site MyTF1News et les applications dédiées qui ne sont pour le moment pas proposées sur tablette, mais cela devrait rapidement changer. S'il ne sera pas possible de récupérer un morceau de 30 secondes pour le partager comme avec d'autres émissions, il sera surtout question d'une mise en avant d'éléments spécifiques comme des animations, des vidéos complémentaires ou des infographies par exemple.

L'objectif de toutes les rédactions en 2013 : exploser le nombre de vidéos vues

Mais l'apparition de cet onglet n'est qu'un élément qui permettra au groupe d'arriver à son nouvel objectif. Olivier Abecassis, directeur général de eTF1, a en effet déclaré à l'AFP que son but était de doubler la fréquentation sur les vidéos qui est actuellement au centre des intérêts de chacun, puisque c'est un format plébiscité par les publicitaires : « Aujourd'hui, on fait à peu près 12 millions de vidéos vues par mois sur l'info, ce qui est l'équivalent cumulé de tous nos concurrents. L'ambition du produit c'est de nous mener à 20 millions le plus vite possible ».

Le groupe veut ainsi miser sur sa large rédaction de 350 journalistes et ses 60 vidéos par jour. On notera d'ailleurs que la présence sur le terrain des nouvelles technologies ne semble pas se renforcer pour le moment. Le traitement de ces contenus semble toujours limité au strict minimum comme dans de nombreux médias généralistes, et hormis l'émission « Plein écran » de notre ami Cédric Ingrand, point de salut. Il faut dire que de son côté, Le Figaro mise lui aussi sur un nouveau site fonctionnant sur n'importe quel écran et une large offre TV mise en place depuis plusieurs mois à coup d'embauches et d'investissements de plusieurs millions d'euros.

Le Figaro TV

Les deux groupes ne sont pas seuls sur ce terrain. De nombreux sites misent ainsi sur la vidéo pour se développer en termes d'audience et de revenus publicitaires. C'est notamment le cas des Échos, de  groupes plus ou moins modestes qui ont opté sur l'aide de YouTube pour se faire une place au soleil, ou même, plus proche de nous, de M6 et Clubic. 

La high-tech n'est pas en reste : M6 avance, 01Net a déjà une émission en route

Le site dédié à la high-tech publie ainsi de plus en plus de contenus vidéo et a récemment débauché Anicet Mbida du groupe Next Radio TV (01Net, BFM TV...). Celui-ci, surtout connu pour ses chroniques « Culture Geek » officie ainsi sur 6Ter (Secrets de fabrication), sur M6 (100 % Mag, 19.45) et tient une chronique hebdomadaire sur Clubic Pro. Avant d'y animer une émission ?

Studio Techno

01Net n'a d'ailleurs pas tardé à répliquer puisque le duo Colombain / Sorel qui avait créé « La chaîne techno » fin 2008 a définitivement intégré le groupe suite à un rachat du programme annoncé fin janvier. Désormais, c'est ainsi une vidéo par jour qui est promise ainsi que des récapitulatifs hebdomadaires afin de mettre en avant les contenus du groupe ainsi que son nouveau magazine issu de la fusion de Micro Hebdo et L'Ordinateur individuel. Mais c'est surtout avec l'arrivée de leur nouvelle émission en studio que les deux compères entendent gagner des points à l'avenir.

TV, high-tech et Internet : un mélange des genres qui ne fait que commencer

De quoi faire de l'ombre à des programmes qui se penchent de temps en temps sur les nouvelles technologies au risque d'être critiqués, comme Capital et autre Envoyé spécial ? L'angle général ne semble pour le moment pas le même puisque le reportage de fond n'a pas encore toute sa place, la culture web poussant par nature au traitement de ce qui se passe dans l'instantané. Mais cela pourrait vite venir, surtout avec le soutien et les capacités des chaînes qui se mettent de plus en plus à traiter ces sujets.

La fusion des deux univers pourrait ainsi donner des résultats bien plus intéressants que la simple débauche de vidéos de 30 secondes dont le titre pousse au clic et autres déballages de produits. France 5 s'y essaie depuis quelque temps avec son Vinvinteur qui assure une forte présence sur les réseaux sociaux. Arte de son côté propose une très intéressante « Contre histoire des internets » qui permet de découvrir de petites pépites sous forme d'interviews depuis le début du mois, mais permet aussi à chacun de témoigner. Le parfait exemple de ce qu'il faudra faire à l'avenir ? 

Contre culture des internets

Quoi qu'il en soit, les interactions entre ces différents mondes pourraient déboucher sur des initiatives intéressantes. Bien que les grands groupes ne soient pour le moment guidés que par l'appât publicitaire, il y a fort à parier que seuls ceux qui sauront jouer des atouts et des interactions sociales, attirer et fédérer des communautés et marier à merveille les possibilités du web et la puissance de l'image sortiront par le haut de cette tendance.

La vidéo : futur du web ou nouvelle bulle ? Affaire à suivre.


chargement
Chargement des commentaires...