Facebook : le spam payant arrive en France, le prix fixé à la tête du client

Et vous, votre tranquillité vaut combien ? 91
Par
le mardi 09 avril 2013 à 12:42
Sébastien Gavois

Après un test aux États-Unis, le spam payant de Facebook arrive en France. En effet, il est désormais possible d'envoyer un message non sollicité à un tiers et de payer afin qu'il soit placé dans sa boite de réception principale et non pas dans la partie « autres ». Le tarif sera par contre fixé à la tête du client, sans possibilité de pouvoir passer outre, à quelques exceptions près.

Facebook spam payant

Depuis toujours, la boite de réception de Facebook est divisée en deux zones : celle qui concentre les messages de vos amis, et « Autres ». Cette dernière sert à centraliser les spams et autres messages indésirables provenant d'utilisateurs avec lesquels vous n'avez aucun lien. Mais voilà, juste avant les fêtes de Noël, Facebook lançait une expérimentation : payer pour forcer le passage dans la boite principale, et ce, quel que soit le filtrage mis en place par votre correspondant.

Le spam payant est là et il n'est plus possible de ne pas apparaitre dans la recherche

Quatre mois après sa mise en place, le réseau social semble être satisfait du résultat puisqu'il vient d'étendre cette fonctionnalité à de nouveaux pays... dont la France. En effet, vous pouvez désormais envoyer un message payant à des personnes qui ne font pas partie de vos connaissances. Pour cela, il suffit de la rechercher grâce à son nom et de cliquer sur Message sur son profil. On comprend désormais mieux pourquoi Facebook a récemment désactivé l'option permettant de ne pas apparaitre dans son moteur de recherche.

Bien évidemment, cela inclut les personnalités au même titre que les anonymes, seules les Pages ne sont pas concernées. Suivant les cas, le tarif proposé n'est pas le même, la tranquillité aurait-elle un prix différent suivant les utilisateurs ?

Facebook spam payantFacebook spam payant

78 centimes pour certains, 11,69 € pour d'autres

En effet, le tarif de base semble être de 78 centimes, tandis qu'il grimpe jusqu'à 12,04 € pour des personnalités, mais tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. En effet, s'il est possible de payer pour spammer les sœurs de Mark Zuckerberg par exemple, ce n'est pas le cas du créateur de Facebook.

Nous avons eu beau chercher dans les options de notre compte, nous n'en avons trouvé aucune permettant d'empêcher les utilisateurs de nous envoyer des messages dans notre boite de réception. Reste à voir si cela sera ou non autorisé à terme par le réseau social. 

  Facebook spam payant

Facebook justifie le paiement d'une telle facture d'une phrase simple, mais lourde de sens : « votre paiement permet de confirmer que votre message n'est pas indésirable, ce qui n'est pas autorisé dans les messages Facebook ». Puisque vous payez, ce n'est pas indésirable, les sociétés spécialisées dans le spam et autres dérives publicitaires devraient apprécier la précision. 

Reste maintenant à voir si certaines restrictions sont mises en place avec, par exemple une limitation à un message payant par semaine comme cela devait être le cas lors de la phase d'expérimentation. Quoi qu'il en soit, n'hésitez pas à nous faire part de vos retours sur cette fonctionnalité, et si elle vous incitera à revoir ou non votre présence sur Facebook.


chargement
Chargement des commentaires...