Quand un opérateur relance et menace pour une facture de... 0 €

Même pas de quatre fois sans frais 99
Par
le samedi 30 mars 2013 à 09:09
Sébastien Gavois

Après avoir résilié son forfait de téléphonie mobile, un ancien abonné aurait reçu une lettre pour le moins particulière : une mise en demeure avant procédure judiciaire pour une facture d'un montant de... 0 €. La situation est cocasse et pourrait prêter à rigoler s'il n'y avait pas derrière une menace d'inscription au fichier Préventel.

Orange Préventel 0 €

Crédit image : Midi Libre

À plusieurs reprises, nous nous sommes fait l'écho de clients d'opérateurs de téléphonie mobile recevant des factures pouvant atteindre plusieurs millions de millions d'euros. Des fois une erreur de traitement informatique était à l'origine du problème, tandis que dans d'autres cas une consommation de data incontrôlée était à l'origine de cette somme.

Cette fois-ci, la situation remontée par nos confrères de Midi Libre est différente. En effet, au travers d'une lettre de mise en demeure avant procédure judiciaire, Orange réclamerait à un ancien client la somme de... 0 € : « sauf erreur de notre part, vous êtes redevable auprès d'Orange Réunion d'un montant de 0 € ».

L'opérateur ajouterait ensuite que, conformément aux termes du contrat, l'opérateur devrait alors inscrire son client au fichier Préventel, une véritable liste noire des clients « défaillants ». Cela aurait pour conséquence une situation compliquée pour cet ancien abonné qui aurait alors bien du mal à ouvrir une ligne de téléphonie mobile ou bien à souscrire à un abonnement internet.

Néanmoins, cela ne devrait pas être le cas. En effet, comme la CNIL le rappelle sur son site, « ce fichier centralise les impayés de la téléphonie mobile. Il contient les informations relatives aux impayés de la téléphonie mobile supérieurs ou égaux à 30 €, ainsi que les coordonnées des personnes ayant souscrit un contrat de téléphonie mobile de manière irrégulière ».

Bien évidemment, nous avons interrogé Orange sur le sujet afin d'avoir sa version des faits et pour obtenir de plus amples informations sur le déroulement de cette histoire. Nous attendons sa réponse.


chargement
Chargement des commentaires...