42, l’école informatique de Xavier Niel, gratuite avec ou sans diplôme

Futur vivier d'Iliad ? 201
Marc Rees

Depuis le siège social de Free, Xavier Niel va lancer ce matin son projet Born2Code. Ou plutôt 42.fr. Le site de l'école informatique a fait une courte apparition, peu avant la conférence programmée à 10h45. Les premiers éléments confirment les grandes lignes du projet : une école informatique gratuite, avec ou sans diplôme.

42 born2code

Nous avons enfin les premiers détails de 42.fr, nom du centre de formation présidé par Xavier Niel et lancé avec trois autres personnes, Nicolas Sadirac (ex-directeur de l'Epitech), Kwame Yamgnane (ex-directeur adjoint de l'Epitech) et Florian Bucher. Les trois avaient quitté l'Epitech en janvier dernier.

Le nom de domaine 42.fr avait été créé en mai 2004. Son statut a cependant changé le 21 mars 2013. Il est enregistré au nom d'Online SAS filiale d'Iliad dédiée à l'hébergement. Le site a été accessible un instant ce matin et nous avons pu lire sur ses pages un long édito signé Xavier Niel. Celui-ci  annonce en toute simplicité « la seule école d’informatique entièrement gratuite et peer-to-peer ». Avec un argument de poids en guise de leçon au gouvernement : « Si la France, 5e puissance économique mondiale, tenait sa place dans le numérique, au lieu d’être 20e, elle aurait réglé le problème de l’emploi. Le manque de développeurs ralentit dangereusement les projets de transformation de nos entreprises et freine la création de milliers d’emplois induits ».

Xavier Niel rappelle que voilà 20 ans qu’il a mis les doigts dans les nouvelles technologies. « Et depuis 20 ans le principal problème de mon métier est toujours le même : comment recruter des talents, comment trouver les développeurs dont nous avons besoin pour concevoir les logiciels qui vont nous permettre de créer des produits innovants ».

« Le système français ne marche pas »

On se souvient que l’une des 18 mesures du gouvernement Ayrault sur le numérique a pour objectif « d’augmenter de manière significative l’offre de formation (…) et le nombre de suiveurs des cours de l’offre numérique française ». Mais Niel considère que malgré tout, « le système français ne marche pas ». Le système « est coincé entre d’une part l’université, qui propose une formation pas toujours adaptée aux besoins des entreprises, mais qui est gratuite et accessible au plus grand nombre, et d’autre part les écoles privées, chères, dont la formation est assez qualitative, mais laisse sur le côté de la route le plus grand nombre de talents, voire de génies, que nous pourrions trouver en France ».

Le fondateur d’Iliad, main dans la main avec Nicolas Sadirac (Epitech) rêve de casser les codes habituels de la formation. « Modifier le système, c’est d’abord apporter une formation différente qui ne repose plus sur les choses classiques que l’on voit depuis toujours, c’est-à-dire un professeur et des élèves, qui s’ennuient, qui en ont marre. Le système éducatif ne marche pas. On peut être en échec scolaire et pourtant correspondre à ce qui est un génie en informatique. On peut ne pas avoir le bac et pourtant devenir le développeur le plus brillant de sa génération. »

Pour briser les règles, l’école 42.fr sera ainsi entièrement gratuite, et acceptera à la fois tout le monde, avec ou sans diplôme. « Cette école est basée à Paris aujourd’hui. Elle accueillera un grand nombre de jeunes.».

Selon UniversFreebox, « l’école se distingue par ses moyens hors-normes, techniques, matériels et pédagogiques (…). Des moyens accessibles gratuitement et sans limites aux élèves, 7j/7, 24h/24 ». L’inscription sera réservée aux jeunes de 18 à 30 ans ou qui ont déjà passé le bac (màj : la seule condition est l'âge) . « Au terme d’un premier processus de sélection, entre 3000 et 4000 candidats sont retenus et dits « admissibles ». 1000 seront finalement « admis » au terme d’une ultime et redoutable épreuve : la Piscine. Il s’agit en réalité d’un mois passé dans les locaux de 42 à Paris pour vraiment découvrir l’école » ajoutent nos confrères.

Dans sa page de présentation, Niel marque sa volonté « de supprimer la barrière financière et d’accepter à la fois tout le monde, avec ou sans diplôme, et de faire une école entièrement gratuite. (...) On commence maintenant. Nous avons donc envie de vous dire quelque chose de très simple : à ceux qui veulent un beau métier, à ceux qui veulent nous aider à créer la France de demain et à créer les entreprises innovantes de demain, rejoignez-nous. Venez chez 42. On vous attend

D’autres détails interviendront sous peu.


chargement
Chargement des commentaires...