HyperMod : quand le bois et l'aluminium se rencontrent pour former un boîtier

Compact et original 41

Après deux belles intégrations dans un boîtier Prodigy de BitFénix, nous vous proposons cette fois-ci un concept particulier mélangeant bois et aluminium : l'HyperMod. Bien qu'il soit fortement différent de l'Armored Gamer Box que nous avions vu en octobre dernier, tous les deux ont un point commun : leur gabarit relativement compact. En revanche, le design est unique, tout comme le choix des matériaux.

Avant de partir à l'aventure dans la réalisation d'un tel projet, surtout pour un boîtier entièrement fabriqué à la main, il est indispensable d'effectuer des schémas afin d'obtenir un aperçu de l'ensemble. Dans ce domaine, les applications de « CAO » (Conception Assistée par Ordinateur) ne manquent pas : SolidWorks, Sketchup ou encore CATIA pour ne citer qu'eux. C'est d'ailleurs ce dernier qui a été utilisé par Thibaud pour faire une maquette en 3D.

L'objectif de ce projet « HyperMod » repose sur la fabrication d'un boîtier compact à base de bois et d'aluminium, dont l'une des nombreuses particularités est l'intégration du système de refroidissement du processeur. Comme vous pouvez l'observer sur les photographies ci-dessous, il dépasse allégrement du sommet, tout en étant dépourvu d'un ventilateur extérieur.

Modding HyperMod Modding HyperMod

Les mensurations sont de 400 x 275 x 290 mm (hauteur du ventirad comprise), ce qui est vraiment peu encombrant. En ce qui concerne les matériaux, on trouve donc du bois pour la structure, tandis que la façade et le sommet sont réalisés à partir de deux plaques d'aluminium. Mais nous y reviendrons plus en détail par la suite.

Un boîtier fait maison qui mélange le bois et l'aluminium

L'une des premières étapes de cette réalisation a été la découpe des nombreuses planches afin de construire le châssis. Sachez qu'elles sont assemblées entre elles avec de la colle, évitant ainsi la présence de vis. Notez que des chanfreins sont présents sur les bords afin d'accueillir les deux plaques en aluminium qui ont été courbées à 90°.

Modding HTPC HyperMod Modding HTPC HyperMod Modding HTPC HyperMod

Le refroidissement est assuré par un seul et unique ventilateur de 120 mm qui prend place à l'avant du boîtier (en aspiration). Afin de ne pas dénaturer la sobriété de la façade en aluminium, le ventilateur prend place juste derrière celle-ci, mais avec un espace suffisant pour que le flux d'air ne soit pas obstrué. L'intégration est vraiment soignée, puisque les pâles du ventilateur ne dépassent pas de la place de bois. 

Une finition exemplaire sur les découpes et l'intégration des différents éléments

D'autres détails concernant les finitions peuvent être mis en avant, on pense notamment à la présence des chanfreins qui se trouvent sur les deux angles supérieurs de la façade. Thibaud a utilisé de nombreux outils pour obtenir ce résultat : des machines à bois (scie circulaire, raboteuse, dégauchisseuse...) ainsi que des outils à main tel que le ciseau à bois et différentes limes.

Modding HTPC HyperMod Modding HTPC HyperMod Modding HTPC HyperMod

Notez que plusieurs ouvertures sont au rendez-vous, dont celle pour la connectique externe de la carte mère et une seconde pour l'alimentation qui prend place sur la partie basse du boîtier. À son sujet, on peut voir sur l'une des photographies ci-dessous, la présence d'un filtre anti-poussière, ce qui est vraiment une bonne idée.

Le lecteur optique slim dispose désormais de son propre boîtier en bois

Soucieux du détail, Thibaud a été jusqu'à concevoir un boîtier en bois pour accueillir et dissimuler le lecteur optique au format slim. Pour ceux d'entre vous qui ne l'auraient pas vu sur les photographies finales, car il faut bien l'avouer qu'il se fait vraiment discret. Celui-ci prend place verticalement sur le côté droit de la façade.

Modding HTPC HyperMod Modding HTPC HyperMod Modding HTPC HyperMod

Les composants de la configuration (carte mère, disque dur et SSD) se retrouvent sur un plateau en aluminium qui est directement fixé au châssis à l'aide de plusieurs vis. Petite touche d'originalité sur l'installation de la carte graphique : elle est installée à l'envers. En effet, son connecteur PCIe est orienté vers le haut et elle est reliée à la carte mère via un pont PCIe souple.

Mais l'une des principales innovations apportées par cette réalisation, outre sa forme, c'est l'intégration du système de refroidissement du processeur. En effet, ce dernier sort du boîtier par le sommet, ce qui est vraiment original et rarement vu jusqu'à maintenant.

Un ventirad à première vue passif... mais les apparences sont parfois trompeuses

Le refroidissement du processeur est pris en charge par le ventirad Hyper 612 S de Cooler Master. Si, à première vue, il semble dépourvu de ventilateur, ce n'est pas réellement le cas. Totalement dissimulé, un petit modèle de 40 mm (environ 4300 tpm) prend place sur la partie supérieure du dissipateur.

Dans un premier temps, Thibaud a fait un perçage qui traverse toutes les ailettes (au centre), permettant ainsi de laisser le champ libre au flux d'air du ventilateur. Cette installation se montre pour le moins utile, puisqu'elle fait perdre 10°C environ au processeur par rapport à un refroidissement entièrement passif, ce qui n'est pas négligeable.

Modding HTPC HyperMod Modding HTPC HyperMod Modding HTPC HyperMod

La connectique externe n'est pas en reste et rassemble deux ports USB 2.0, deux USB 3.0 ainsi que les prises jack audio casque et micro. Avant de conclure sur cette réalisation, qui vaut vraiment le coup d'œil de par son originalité et le boulot accompli, un petit mot sur la configuration s'impose.

Carte mère Micro ATX, 4 Go de DDR3, SSD et HDD et une GeForce GTX 560 Ti 

Elle s'articule autour d'une carte mère au format Micro ATX H77M-ITX d'ASRock et d'un processeur Core i5 3450s d'Intel. On trouve également deux barrettes de 4 Go de DDR3 HyperX de Kingston, un SSD de 240 Go de la même firme, un disque dur de 500 Go au format de 3,5" ainsi qu'une GeForce GTX 560 Ti Twin Frozr de MSI. Quant à l'alimentation, il s'agit de la Gold Series X-560 de Sea Sonic.

Au final, cette création aura tout de même nécessité une centaine d'heures de boulot pour Thibaud. Quant au budget, il est de 50 € environ pour les matériaux et les fixations (vis, colle, vernis...), ce qui est vraiment raisonnable. Cela montre d'ailleurs qu'il n'est pas forcément utile d'avoir un budget conséquent pour faire de belle réalisation. Bien entendu, la section tuning de notre forum est à votre disposition pour exposer vos réalisations aux yeux de tous.

Merci à Thibaud d'avoir pris le temps de répondre à nos questions ;)


chargement
Chargement des commentaires...