Mots de passe : une députée veut une sensibilisation des Français

On verra si ça passe... 59

Regrettant que de nombreux internautes utilisent des mots de passe trop vulnérables, une parlementaire appartenant à la majorité socialiste vient de solliciter le gouvernement afin qu’il agisse en faveur d'une meilleure sensibilisation des utilisateurs à ce sujet.

mot de passe

 

Sandrine Doucet est députée (PS) de la Gironde. Dans une question parlementaire publiée hier au Journal Officiel, cette élue fait part de son inquiétude quant à la vulnérabilité des mots de passe choisis par les internautes. « À la suite d'une étude réalisée par un cabinet de conseil, il y a quelques semaines, il serait avéré que 90 % des mots de passe enregistrés sur Internet pourraient être piratés » fait ainsi valoir la parlementaire, très probablement en référence à cette étude publiée fin février par la société Deloitte. Il apparaissait en effet que sur près de six millions de mots de passe analysés à travers une quinzaine de pays dans le monde, les 1 000 plus répandus permettraient d'accéder à 91 % des services en ligne (comptes en banque, boites mails, réseaux sociaux,...).

 

La députée rappelle d’ailleurs la cause principale de ce phénomène : le manque d'originalité des internautes, dans la mesure où près de 10 % d'entre eux utiliserait simplement « password », « 123456 » ou « 12345678 ». Elle fait également valoir que le même mot de passe sert fréquemment pour plusieurs sites. Mais Mme Doucet s’alarme surtout des risques ainsi encourus par ces internautes. Selon elle, ceux-ci peuvent « être très importants, allant du vol d'identité à la véritable fraude à la transaction sur des sites pouvant gérer des coordonnées bancaires. Tant les particuliers que les entreprises sont ainsi confrontés à ces nuisances, lorsque le manque d'efficacité de leur mot de passe n'est découvert que trop tard ».

 

Regrettant que « les internautes ne soient pas assez alertés sur ces dangers et sur la manière dont ils pourraient diminuer les failles de sécurité rencontrées sur Internet », elle demande à Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique, comment le gouvernement « entend informer les consommateurs sur ces risques, afin que soient évités des accidents et que soient mieux protégées les données personnelles des usagers ».

 

Rappelons qu’afin de sécuriser au mieux vos données et vos comptes, il est recommandé de mélanger au maximum les caractères spéciaux, les chiffres et les lettres pour créer votre mot de passe. De plus, il est conseillé de ne pas utiliser le même mot de passe sur différents sites afin de limiter la casse en cas de problème.


chargement
Chargement des commentaires...