L'OUYA sera amputée de quelques fonctionnalités lors de son lancement

Aie aie aie... OUYA 51
Kevin Hottot

L'OUYA, la fameuse console de jeux sous Android, financée par le biais de Kickstarter doit être livrée à ceux qui ont financé le projet dès le 28 mars prochain. Cependant Julie Uhrman, la fondatrice de la société a précisé que certaines fonctionnalités en ligne de sa machine ne seront pas actives le jour J.

OUYA  

Des fonctionnalités en ligne manqueront au lancement 

Impatiemment attendue par les 58 000 personnes l'ayant commandée sur Kickstarter, l'OUYA, une console de jeux fonctionnant sous Android 4.0 et mue par un SoC Tegra 3 signé NVIDIA, doit faire son entrée sur le marché le 28 mars prochain. Si les délais de livraison seront a priori respectés, certaines fonctionnalités de la machine manqueront à l'appel comme le confirme Julie Uhrman, la fondatrice d'OUYA à nos confrères de The Verge. Celle-ci affirmait que les fonctionnalités en ligne de la console ne seraient pas disponibles lors de son lancement, et qu'elles n"arriveront pas avant sa sortie en magasin, prévue pour le mois de juin.


Si dans un premier temps, nos confrères ont compris qu'aucun des titres de l'OUYA  ne pourra profiter d'un mode multijoueurs, ce n'est pas le cas. En réalité, si les studios intègrent un mode de jeu à plusieurs en ligne dans leur titre, ils pourront le proposer aux joueurs. Les fonctionnalités manquantes sont toutes autres, puisqu'il s'agit de la discussion en ligne, des listes d'amis, et de la gestion des trophées. « Nous allons évidemment supporter les jeux multijoueurs en ligne, les développeurs n'ont qu'à intégrer cette fonctionnalité dans leur jeu pour que ça marche », confirme un représentant de la firme.

Sachez tout de même qu'il sera également possible de jouer à plusieurs sur la même machine, à condition d'avoir autant de manettes que de joueurs. Les contrôleurs de l'OUYA sont vendus à 49,99 dollars l'unité, alors que la console vous sera facturée 99,99 $.

La boutique d'applications sera contrôlée

Sans surprise, Julie Uhrman a également confirmé que le store de la console sera surveillé, mais la procédure pour proposer des applications devrait rester simple. Seules des captures d'écran seront demandées afin de vérifier que le titre ne viole pas de propriétés intellectuelles, et n'est pas à caractère pornographique.

Pour limiter le piratage, les applications seront stockées sur un serveur protégé, et une authentification de la console devra être effectuée. Un procédé qui ne semble pas particulièrement intrusif, mais qui nécessitera une connexion à Internet. 


chargement
Chargement des commentaires...