Electronic Arts nie vouloir proposer des micro-paiements dans tous ses jeux

Ça s’en va et ça revient… 38
Kevin Hottot

La semaine dernière, Blake Jorgensen, le directeur financier d'Electronic Arts, annonçait lors d'une conférence que l'éditeur souhaitait ajouter dans « tous ses jeux » la possibilité d'effectuer des micro-transactions. L'homme est revenu hier sur sa déclaration, expliquant que ce qui a été rapporté « n'est pas vrai ».

Dead Space 3

Dead Space 3

La semaine dernière, Blake Jorgensen, le directeur financier d'Electronic Arts déclarait lors de la Morgan Stanley Technology, Media & Telecom Conference, devant un parterre d'analystes et de journalistes, que sa firme souhaitait étendre le principe des micro-transactions à tous ses jeux. « Nous allons ajouter dans tous nos jeux, la possibilité d'acheter des choses, que ce soit un meilleur niveau pour leur personnage, un nouveau personnage, une arme, un camion, ou peu importe ce que cela peut être », clamait le dirigeant. Une déclaration qui ne posait aucun souci de traduction ni même de compréhension, d'autant que dans sa phrase précédente, l'homme évoquait Battlefield, une des licences majeures de l'éditeur, dont le succès et la rentabilité se font sur consoles et PC. 


Pourquoi cette précision ? Tout simplement parce que l'homme se défend d'avoir dit une telle chose. « J'ai déclaré lors de la conférence quelque chose comme "nous aurons des micro-transactions dans nos jeux" et la communauté a cru comprendre que cela s'appliquait à tous nos titres et ce n'est pas vrai. Tous nos jeux sur mobile proposeront des micro-paiements, parce que la plupart d'entre eux seront gratuits », nuance le dirigeant.


L'homme s'appuie sur l'exemple de Real Racing 3, un jeu de course disponible sur iOS et Android, basé sur le modèle free-to-play. « Vous pouvez y jouer pendant les trois prochaines années sans payer un centime, ou alors mettre à niveau le jeu et en profiter davantage. Les consommateurs aiment ça », précise le dirigeant, avant d'ajouter que « le vrai coeur des micro-transactions se trouve dans la partie mobile de notre activité, qui est basée sur le modèle free-to-play ». 


chargement
Chargement des commentaires...