Avec ViralSearch, Microsoft mesure la « viralité » des tweets

Va-t-on enfin connaitre les coupables du succès du Poussin Piou ? 8
Sébastien Gavois

Le TechFest est l'un des rendez-vous annuels chez Microsoft et c'est l'occasion pour la société de présenter certains de ses projets. Cette année, Jake Hofman de chez Microsoft Research à New York, a présenté ViralSearch, un moteur de recherche qui permet d'identifier et d'étudier un contenu viral. Une approche qui n'est pas sans rappeler, dans un certain sens, l'expérimentation Écho de Google+ (qui ne fonctionne plus).

TechFest Microsoft ViralSearch

Mardi 5 mars, Microsoft a donné le coup d'envoi de l'édition 2013 du TechFest, un salon qui regroupe des ingénieurs de chez Microsoft, ainsi que quelques invités, afin de leur permettre de présenter les projets sur lesquels ils sont en train de travailler. 

Parmi les présentations, une a particulièrement retenu notre attention : ViralSearch, un moteur de recherche qui veut identifier et analyser les contenus viraux. Il ne s'agit pour le moment que d'une expérimentation qui n'est pas accessible publiquement. Jake Hofman précise qu'il exploite une base de données comprenant 1,4 milliard de tweets publiés sur un an et que cela représente un peu moins de 300 000 « histoires » différentes.

Afin d'estimer la viralité d'un contenu en particulier, ViralSearch va mesurer et cartographier la diffusion des tweets. Voici deux exemples bien différents : un message publié par Forbes à ses nombreux followers sur la gauche et une vidéo YouTube sur la droite : 

ViralSearch MicrosoftViralSearch Microsoft

Le premier a été largement repris par les nombreux followers du magazine, mais le soufflé est très vite retombé (taux de viralité annoncé : 5 %). Dans le second cas, la propagation commence doucement, mais devient rapidement plus importante en touchant de plus en plus de monde, le taux de viralité grimpe à 80 %.

Mais ViralSearch ne s'arrête pas là. En effet, il est possible de passer à une autre forme de présentation qui met cette fois-ci en avant les utilisateurs qui ont partagé la vidéo et le nombre de personnes qui ont été touchées grâce à eux, que ce soit de manière directe ou pas.

  

ViralSearch Microsoft

Sachez ensuite que ce moteur de recherche peut aussi servir à analyser les tweets d'un utilisateur précis, ce qui permet de rapidement savoir quels sont les contenus qui ont été le plus partagés. Ils sont affichés sous forme de cercles dont la taille augmente en fonction du nombre de partage.

Il ne s'agit par contre ici que d'une expérimentation et ViralSearch n'est pas disponible publiquement. Nous ne savons d'ailleurs même pas si cela sera prochainement le cas. Une chose est sûre, s'il devait être accessible à tous, il pourrait par exemple donner une plus value intéressante à Bing.

Voici enfin la vidéo de présentation :


chargement
Chargement des commentaires...