Samsung met fin à son ATIV Tab dans certains pays d'Europe

Chez Samsung, on traîne des pieds quand on n'est pas leader d'un marché 18
Damien Labourot

Samsung a indiqué qu'il ne commercialiserait pas l'ATIV Tab aux États-Unis, sa tablette fonctionnant sous Windows RT, faute de demande. Présent au CeBIT, le constructeur coréen vient d'indiquer à nos confrères allemands de Heise, que la messe était dite aussi pour « certains pays européens, dont l'Allemagne » pour les mêmes motifs.

Lors de l'IFA de Berlin en septembre 2012, Samsung dévoilait de nombreux produits pour accompagner les lancements de Windows 8 / RT et Windows Phone 8 de Microsoft. Au sein de cette liste, on retrouvait l'ATIV Tab, une tablette de 10,1" fonctionnant sous Windows RT (la version dédiée pour les puces ARM) et une de 11,6" tournant sous Windows 8 et équipée d'un SoC Atom d'Intel.

smasung ATIV Tab

De ces deux modèles, seule la dernière est vraiment disponible à ce jour. Quelques pièces de l'ATIV Tab ont été proposées ici ou là, mais on ne peut pas dire qu'elle soit proposée en volume chez de nombreux revendeurs, comme pour les autres produits de la marque. En janvier dernier, juste après le Consumer Electronic Show de Las Vegas, un porte-parole de la marque avait indiqué que ce modèle ne serait pas disponible sur le continent de l'oncle Sam, faute de demande d'une part et d'un investissement conséquent à réaliser d'autre part, pour expliquer les différences entre Windows 8 et Windows RT. 

Toujours est-il que c'est de nouveau pendant un salon, cette fois le CeBIT d'Hanovre, que le couperet est tombé. L'ATIV Tab ne sera plus proposée non plus « dans certains pays européens, dont l'Allemagne » comme l'indiquent nos confrères allemands d'Heise. Car contrairement à chez nous, elle a été disponible au travers de certains canaux de distribution, mais faute de demande de la part de clients, Samsung préfère jeter l'éponge, et passer à la suite.

Reste maintenant à savoir si le constructeur reviendra avec l'arrivée de Windows Blue durant l'été ou si les différents rabais qui semblent proposés par Microsoft pourront le faire changer d'avis. Mais cela semble très mal parti...


chargement
Chargement des commentaires...