Samsung heureux du plastique pour ses terminaux mobiles

Une bataille de pour et de contre intéressante 226
Vincent Hermann

Alors que le Galaxy SIV sera prochainement révélé, Samsung a récemment discuté de l’utilisation des matériaux considérés comme nobles pour les terminaux mobiles. Le constructeur coréen ne compte cependant pas changer dans l’immédiat : le plastique sera toujours à l’honneur.

Samsung galaxy SIII

Ceux qui comptaient sur une évolution des habitudes de Samsung sur les matériaux seront déçus. Tous les smartphones du Coréen ont eu jusqu’à présent des coques en plastique et ce n’est pas près de changer. Certains espéraient sans doute que le prochain produit phare de la firme, le Galaxy SIV, pourrait se diriger vers des matériaux plus nobles, mais le plastique sera très clairement encore de la partie.

L’apparence d’un smartphone repose autant sur ses lignes, et donc son design, que sur les matériaux utilisés. Lorsque l’on regarde ainsi un iPhone 5, le look global renvoie une impression de « premium », notamment via l’utilisation de l’aluminium. Un choix qui permet d’augmenter le caractère unique de l’appareil. A contrario, le plastique relie l’ensemble des smartphones avec une fausse idée de gamme unique. Pourtant, des modèles comme le Galaxy SIII ou le Note II n’ont absolument rien d’entrée de gamme.

Pourtant, le même plastique dispose d’avantages que les métaux n’ont pas. Y.H. Lee, vice-président de Samsung, a ainsi expliqué à CNet que le choix des matériaux devait prendre en compte d’autres critères, notamment la facilité de fabrication qui influe directement sur la production. Or, Samsung oblige, les modèles à fort potentiel vont devoir alimenter très rapidement les réseaux de distribution pour ne pas provoquer de pénurie. On a pu voir avec l’iPhone 5 que la conception complexe du smartphone avait été pour Foxconn un problème, les rendements initiaux n’ayant pas été bons.

La résistance globale est également un paramètre important. Le plastique, et surtout le polycarbonate utilisé par Nokia, peut mieux se déformer que la plupart des métaux et présente donc un avantage en termes d’absorption des chocs. Enfin, et c’est sans doute le gros point fort, le plastique peut être manipulé et coloré à peu près de toutes les manières possibles. Nokia par exemple n’a pas hésité à donner des teintes très vives à ses différents Lumia.

Rendez-vous donc le 14 mars pour découvrir le Galaxy SIV et voir de quelle manière Samsung aura choisi de révéler la dimension « premium » de son produit star.


chargement
Chargement des commentaires...