Twitter met fin à TweetDeck sur les mobiles et à l'intégration de Facebook

En même temps, les applications mobiles étaient à l'abandon... 18
Par
le mardi 05 mars 2013 à 09:31
Sébastien Gavois

Via un billet sur son blog, Twitter vient d'annoncer que les versions AIR, Android et iOS de TweetDeck ne seront plus disponibles et qu'elles cesseront de fonctionner. De plus, l'intégration de Facebook ne sera prochainement plus proposée. La société s'excuse par avance auprès de ses clients qui n'apprécieraient pas la situation... un moyen de clore le débat avant même qu'il n'ait lieu.

Il y a un peu moins de deux ans, Twitter rachetait TweetDeck pour une somme comprise entre 40 et 50 millions de dollars. Le réseau social annonce aujourd'hui un changement important qui ne plaira certainement pas à tout le monde : les clients AIR, Android et iOS seront prochainement abandonnés, ne pourront plus être téléchargés à compter du mois de mai et ne fonctionneront plus à cause du changement d'API qui passe en version 1.1.

Pour le réseau social, les personnes qui tweetent depuis leur mobile le font principalement via son application officielle qui propose, entre autres, des filtres pour les photos et une interface qui a récemment été améliorée. A contrario, les utilisateurs qui sont sur un ordinateur auraient tendance à davantage se tourner vers l'application TweetDeck. De plus, cette annonce n'est pas spécialement étonnante étant donné que les moutures de TweetDeck pour Android et iOS n'ont pas été mises à jour depuis plus d'un an.

La société ajoute qu'elle se focalisera en premier lieu sur la version web de TweetDeck ainsi que sur son application Chrome. Les clients pour OS X et Windows ne sont pas abandonnés et continueront d'être mis à jour, mais les nouveautés n'y seront pas déployées en premier ; elles arriveront néanmoins dans un second temps.

Notez enfin que ce n'est pas la seule annonce de la journée puisque le réseau de microblogging ajoute également que c'est la fin de l'intégration de Facebook... là encore, cela ne devrait pas plaire à tout le monde, car il s'agissait pour certains d'un moyen de gérer de nombreux comptes via un unique client. Aucune date n'a par contre été avancée.


chargement
Chargement des commentaires...