IDC prévoit une nouvelle baisse des livraisons de PC en 2013

Et dévoile même ses prévisions pour 2017 1
Nil Sanyas

Après une année 2012 catastrophique, notamment dans les secteurs matures (Europe et Amérique du Nord), le marché des PC ne devrait pas rebondir en 2013 annonce IDC. L'institut prévoit ainsi une nouvelle baisse des livraisons cette année dans les mêmes secteurs, non compensée par les pays émergents. De quoi craindre le pire pour certains vendeurs de PC.

IDC PC 2013 2017

2013 ne compensera pas 2012

L'an passé, hormis le Chinois Lenovo et le Taiwanais ASUS, tous les constructeurs d'ordinateurs ont souffert. Il faut dire que le renouvellement de machines dans les pays matures s'est ralenti, que ce soit du fait de finances moindres ou de dépenses réalisées vers d'autres produits (tablettes, etc.). Quant aux pays émergents, ils ont surpris de par leurs médiocres performances, avec des croissances faibles voire des diminutions selon les territoires, preuve que l'année 2012 a été difficile pour tout le monde.

2013 devrait signer un léger rebond dans les pays émergents prévoit malgré tout IDC, avec 207,1 millions de PC écoulés, contre 205,9 millions en 2012. Cela ne représente certes qu'une hausse de 0,5 %, et à peine 1,2 million de machines supplémentaires, mais si ces prévisions se révèlent exactes, ce sera un moindre mal pour les constructeurs. Mauvaises nouvelles toutefois, les marchés matures vont de nouveau s'effondrer, passant de 144,5 millions d'ordinateurs écoulés en 2012 à 138,7 millions cette année, soit une chute supérieure à 4 %, et près de 6 millions de PC de moins en un an.

Globalement, les livraisons de PC devraient donc régresser de 1,3 % cette année, après une chute de 3,7 % en 2012. Le marché des PC portables devrait toutefois bien se porter avec une très légère hausse des livraisons (+0,9 %), plombée par le marché des ordinateurs de bureau (-4,3 %). Néanmoins, même s'il s'agit de prévisions basées sur une fin d'année 2012 particulièrement faible, il ne s'agit ici que de prévisions. Une nouvelle baisse de tarifs des ultrabooks ou une plus forte croissance dans les pays émergents pourraient totalement bouleverser ces prévisions.

Les belles années appartiennent au passé dans les marchés matures

IDC s'est d'ailleurs risqué à prévoir les niveaux de livraisons en 2017. Et surprise, pour l'institut, les pays matures ne retrouveront même pas en 2017 ses niveaux atteints en 2012, avec seulement 141,8 millions de machines écoulées (+2,2 % par rapport à 2013). La faute aux PC de bureau qui continueront de régresser, tandis que les PC portables progresseront à un rythme de tortue. Les pays émergents, pour leur part, devraient retrouver le chemin de la croissance, avec une progression de 16 % par rapport à 2013. De quoi permettre au marché mondial de croître de plus de 10 % entre 2013 et 2017. Un taux qui n'a rien d'exceptionnel, et qui forcera les constructeurs à s'intéresser à d'autres marchés.

L'institut IDC note le marché du PC est toujours à la recherche d'un nouveau modèle. Si pour IDC, les tablettes tactiles ne sont pas des concurrentes directes des PC du fait de leurs caractéristiques (stockage et puissance faibles, etc.), il n'en demeure pas moins que le budget alloué aux PC s'est en partie transféré vers les tablettes tactiles. Bonne nouvelle toutefois, si le premier semestre 2013 ne permettra pas au marché de rebondir, le second semestre, par contre, pourrait surprendre, notamment grâce à une plus grande adhésion à Windows 8, contrairement à ce qu'il s'est passé l'an passé. La mort de Windows XP pourrait de plus pousser certains à renouveler leurs machines.


chargement
Chargement des commentaires...