L'iWatch pourrait sortir dès cette année et rapporter gros à Apple

Des petites bêtes à fortes marges 141
Nil Sanyas

Selon un contact du spécialiste économique américain Bloomberg, la future montre high-tech d'Apple devrait voir le jour dès cette année. Et du fait de marges importantes, cette petite montre pourrait être plus intéressante financièrement pour Apple que de vendre des télévisions selon des analystes.

Apple brevet montre

Dessin tiré d'un brevet déposé par Apple.

Des marges potentielles très importantes

À l'instar des lunettes de Google, Apple semble bien parti pour lancer très rapidement sa montre high-tech, même si elle n'est toujours pas officielle à ce jour. Les rumeurs s'accumulent en effet ces dernières semaines, et Bloomberg, le mois dernier, annonçait même qu'une centaine de personnes travaillait sur le projet. Bloomberg, qui semble avoir de nombreux contacts, croit même savoir que l'iWatch (nom informel) verra le jour avant la fin de l'année. Et financièrement, le marché pourrait être très intéressant.

Selon Oliver Chen de Citygroup, le marché de la montre devrait générer environ 60 milliards de chiffre d'affaires cette année, pour une marge brute non négligeable de 60 %. Un taux largement supérieur à celui de la télévision (15 %). Sachant que le marché de la télévision devrait atteindre près de 120 milliards de dollars cette année, cela signifie donc que 10 % de PDM permettraient de dégager 1,79 milliard de dollars de marges, contre 3,6 milliards de dollars pour le secteur des montres.

Bien entendu, il ne s'agit que de calculs théoriques. Mais cela démontre qu'en captant ne serait-ce que 5 % du marché des montres, Apple pourrait réaliser des résultats déjà assez intéressants. D'autant que du fait de la forte concurrence dans le secteur des smartphones, la Pomme a absolument besoin d'un nouveau produit à forte marge, à l'instar de l'iPhone. Reste à convaincre les consommateurs, que ce soit sur le plan des usages que du design.

L'autonomie en question

Fonctionnant sous iOS selon The Verge, la montre devra surtout régler la problématique de l'autonomie. Selon les sources de notre confrère, le but serait d'au moins atteindre 4 ou 5 jours. Or pour le moment, ce but n'aurait pas été atteint par la Pomme. Un brevet déposé en 2011 mais dévoilé seulement le mois dernier faisait toutefois état d'un rechargement via l'énergie solaire et cinétique afin de rallonger l'autonomie du produit.


chargement
Chargement des commentaires...