« Crysis 3 sur Wii U devait mourir » selon Cevat Yerli

Nintendo m'a tuer 49
Kevin Hottot

Après sa longue entrevue avec IGN que nous avons relayée samedi, pendant laquelle il jugeait que la notion de jeu solo devait disparaitre Cevat Yerli s'est entretenu avec Venture Beat à propos de la version Wii U de Crysis 3. Ses mots sont clairs : « la version Wii U de Crysis 3 devait mourir ».

  Crysis 3

Le très subversif PDG de Crytek nous gratifie aujourd'hui encore d'une de ses saillies dont il a le secret. En effet, il a confié à nos confrères de Venture Beat qu'une version fonctionnelle de Crysis 3 adaptée à la Wii U et qu'un lancement auraient pu être envisagés. Seulement, Electronic Arts et Nintendo n'auraient pas apporté l'aide nécessaire pour que le projet aboutisse. 

« Nous avions une version de Crysis 3 pour la Wii U. Nous étions très proches de pouvoir la lancer. Seulement, nous avons manqué de support entre Nintendo et Electronic Arts pour ça. Et comme en tant que studio, nous ne pouvions pas lancer le jeu sur Wii U nous-mêmes, parce que nous n'avons pas de licence d'éditeur, Crysis 3 sur Wii U devait mourir », affirme Cevat Yerli. Le travail effectué par les équipes de Crytek pour porter le jeu sur Wii U est donc perdu, tout simplement parce que l'éditeur ne souhaitait pas voir Crysis sur Wii U. On peut se demander si cette décision a été prise à cause du parc de Wii U encore trop peu développé, ou parce que Crysis 3 n'avait pas un gameplay adapté au Gamepad.

Également interrogé sur son opinion à propos de la PlayStation 4, l'homme s'est montré peu loquace, annonçant ne « pas encore vouloir apporter de jugement ». Seule certitude : il n'est pas question pour le moment de porter Warface, le FPS free-to-play de Crytek, sur les consoles de prochaine génération. Probablement parce que leur base d'utilisateurs forcément restreinte lors des premiers semestres après le lancement ne sera pas suffisante pour alimenter un titre gratuit comme Warface.


chargement
Chargement des commentaires...