Caractéristiques et performances du Galaxy SIV, le point sur les rumeurs

Exynos Inside 68
Damien Labourot

Le Galaxy SIV (GT-i9500) aurait fait ses premiers pas sur des outils des mesures de performances comme AnTuTu. Cela nous permet d'en savoir un peu plus sur ce que contiendrait le prochain smartphone haut de gamme du Coréen qui sera annoncé dès le 14 mars lors d'un événement à New York.

Jusqu'ici nous savions de façon quasi certaine que le Galaxy SIV devrait embarquer un écran de 4,99" avec une dalle Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels). Mais d'autres détails sont apparus sur la toile ce weekend, notamment du côté de ses caractéristiques techniques et de ses performances.

Fort logiquement, et comme tous les autres smartphones Android haut de gamme lancés récemment, on retrouve 2 Go de mémoire vive. Le nouveau vaisseau amiral de Samsung s'appuierait bien sur une puce Exynos Octa 5410 qui exploite l'architecture Big.LITTLE d'ARM. Ce SoC embarque quatre coeurs Cortex-A15 fonctionnant à 1,8 GHz et quatre autres cadencés à 1,2 GHz (Cortex-A7).

Galaxy SIV benchGalaxy SIV benchGalaxy SIV bench

Plus intéressant encore, la partie graphique qui restait pour le moment une grande inconnue commence à se dévoiler. En effet, sur les deux dernières générations de puces Exynos, Samsung s'appuyait sur des puces MALI développées par ARM, mais cette nouvelle mouture se tourne quant à elle vers une solution d'Imagination Technologies : le PowerVR SGX 544MP. Cela devrait nous donner des performances légèrement en deçà de l'A6X que l'on retrouve au sein de l'iPad avec écran Retina d'Apple.

Comme on peut le voir au sein des captures ci-dessus, ce serait Android 4.2 (Jelly Bean) qui serait installé par défaut. Une première pour un smartphone autre que celui des gammes Nexus de Google, même si ASUS a annoncé en fin de semaine dernière qu'il commencera à déployer la dernière mouture du système d'exploitation mobile de Google.

Enfin, et contrairement au Galaxy SIII, Samsung n'aurait qu'une seule version (GT-i9500) exploitant les différents réseaux 3G et 4G alors que, jusqu'ici, il existait différentes déclinaisons embarquant soit une puce Exynos (version internationale), soit une en provenance de Qualcomm (version américaine).

Reste bien entendu à attendre la confirmation de l'ensemble de ses caractéristiques techniques lors de son annonce officielle qui est prévue pour le 14 mars prochain. Bien plus important, il faudra aussi voir le design du téléphone, un point à ne pas négliger.


chargement
Chargement des commentaires...