SFR songerait à fermer 150 boutiques et à diminuer ses points de vente

Partenaires pas si particuliers 91
Nil Sanyas

SFR, après une année 2012 très difficile et des départs volontaires nombreux, n'a pas terminé sa mutation selon de récents documents de l'opérateur et dont Les Échos ont eu vent. 150 boutiques sur les 850 qu'il compte aujourd'hui, soit plus de 17 % de ses magasins, pourraient ainsi disparaître d'ici l'an prochain. Et d'autres points de vente pourraient aussi faire les frais des réductions de coûts de l'opérateur.

SFR boutiques France

Adieu Darty ?

Il y a quelques jours, lors de la publication des résultats de Vivendi, SFR annonçait avoir enregistré en 2012 des coûts de restructuration de 187 millions d'euros, principalement du fait de son dernier plan de départs volontaires qui a entrainé 1123 suppressions de postes, compensées en partie par 267 créations d'emploi, soit 856 postes détruits au total. À ces départs, rajoutez des niveaux de recrutements catastrophiques pour SFR en 2012, que ce soit dans le secteur mobile (-773 000) ou internet (+56 000), très loin de ceux de la concurrence.

Assurément, le grand perdant de l'année 2012 a donc été SFR, tous secteurs confondus. Hormis les 856 départs, l'opérateur au carré rouge compte donc réagir et redresser la barre. Selon notre confrère économique, outre la possible fermeture de 150 boutiques, SFR pourrait aussi mettre fin à son accord avec Darty, Telephone Store et Tel and Com, qui représentent à eux trois des centaines de points de vente en France.

Quid de The Phone House ?

Concernant The Phone House, qui a perdu Bouygues Télécom cette année et qui pourrait bien voir Orange en faire de même l'an prochain, SFR réfléchit à une « gestion tactique de l'enseigne selon les opportunités ». Il est vrai que la possibilité d'être le seul opérateur à être disponible en 2014 chez The Phone House doit être étudié avec précision, l'enseigne demeurant tout de même un très gros vendeur de forfaits.


Au sujet des grandes enseignes partenaires de SFR, à savoir Carrefour, Auchan et Boulanger, SFR n'abandonnerait ces points de vente. Enfin, son accord avec la Fnac signé en 2011 et lui permettant une forte mise en avant dans la fameuse enseigne ne semble pas non plus en danger. Les investissements dans les Fnac pourraient toutefois se réduire.

Pour rappel, SFR dispose d'environ 850 boutiques propres (hors partenaires), contre plus de 1000 pour Orange, environ 600 pour Bouygues Télécom et près de 20 pour Free Mobile. Ce dernier devrait toutefois en ouvrir une centaine à court terme. Trois magasins Game ont d'ailleurs été repris par Free. 


chargement
Chargement des commentaires...