Wargaming (World of Tanks) s'offre Gas Powered Games et Chris Taylor

Tout est bien qui finit bien. 29
Kevin Hottot

Les déboires de Chris Taylor et de son studio Gas Powered Games ne sont plus qu'un mauvais souvenir. Wargaming, l'éditeur de World of Tanks vient de se porter acquéreur de la firme, pour un montant qui n'a pas été dévoilé.

  Wildman

Via un communiqué de presse envoyé à plusieurs rédactions, Wargaming a annoncé  « prendre le contrôle de Gas Powered Games, ainsi que son contingent de développeurs expérimentés, incluant le PDG de la compagnie Chris Taylor ». On se demande de quels développeurs il est question puisque Chris Taylor a limogé la quasi-totalité de son personnel quelques jours après le lancement de sa campagne sur Kickstarter, jugeant que les fonds récoltés n'étaient pas suffisants. 

Le PDG de Wargaming se félicite de cette acquisition, louant « le pedigree, et l'héritage de Gas Powered Games, qui ne peut être qu'un excellent ajout à la famille Wargaming ». On en vient tout de même à se demander ce qui a pu motiver l'éditeur à acquérir le studio de Chris Taylor. En effet, la firme n'est plus que l'ombre d'elle-même, et n'a pour seul bien que ses propriétés intellectuelles, se résumant pour ainsi dire à la franchise Supreme Commander. Cela a-t-il suffi à appâter Wargaming, ou est-ce le concept de Wildman (qui devait être financé via Kickstarter) qui les intéresse ?

C'est donc la fin des déboires du studio à l'origine d'Age of Empires Online. Ce dernier jeu fut d'ailleurs le déclencheur des récents événements, puisque le studio justifiait l'arrêt du développement du titre en raison des coûts trop élevés qu'il engendrait.


chargement
Chargement des commentaires...