Windows Phone : Google repousse l'arrêt du support d'EAS au 31 juillet

Et pour les autres ? Rien évidemment 30
Vincent Hermann

Le mois dernier, Google annonçait qu’il mettrait fin au support d’EAS (Exchange Active Sync) pour les nouvelles machines après le 31 janvier. On apprenait par la suite que Microsoft essayait d’obtenir un sursis. Et ce sera finalement le cas, bien que de manière sélective.

  WP8 eas google WP8 eas google WP8 eas google WP8 eas google

Pas de retour, mais une période de grâce 

Petit rappel des faits. Mi-décembre, Google annonçait une mauvaise nouvelle : la fin du support d’EAS pour les nouveaux appareils après le 31 décembre. Cela signifiait que les configurations déjà paramétrées restaient en place, mais qu’aucune nouvelle ne serait prise en charge.

EAS n’est pas irremplaçable, mais a l’avantage de permettre une synchronisation push sur le trio emails/contacts/agenda en donnant simplement son adresse et son mot de passe. Dans le cas de Gmail, on pouvait très bien utiliser le compte de cette manière sur un Windows Phone, un iPhone, un BlackBerry et d’autres systèmes prenant en charge EAS (quasiment tous). Pour remplacer EAS, Google indiquait qu’il faudrait dorénavant utiliser le trio IMAP, CardDAV et CalDAV pour configurer séparément les emails, les contacts et les agendas. Sur Android, la configuration restait cependant unique.

Par la suite, on apprenait que Microsoft avait visiblement tenté pendant des mois de faire changer Google d’avis, ou au moins d’obtenir une période de grâce. Windows Phone 8 se retrouvait particulièrement concerné, la décision de Google initiale tombant trop peu de temps avant la commercialisation des smartphones. Google vient d’accéder à la demande de Redmond, mais de manière limitée.

Concrètement, EAS sera supporté sur les Windows Phones pour six nouveaux mois, portant la date d’arrêt au 31 juillet. Microsoft en fait l’annonce sur l’un de ses blogs, et en profite pour annoncer une autre nouvelle : la confirmation qu’un travail a bien lieu pour intégrer le support des protocoles CardDAV et CalDAV. La question sera alors de savoir si le géant de Redmond mettra en place ou non un assistant permettant de configurer les emails, contacts et agendas d’une seule traite, ou s’il faudra réellement créer trois comptes différents. Il n’est pas dit en effet que l’éditeur soit prompt à faciliter l’utilisation de comptes concurrents alors que les comptes maison bénéficient de cette facilité.

Un délai uniquement pour les Windows Phones

Malheureusement, la date butoir repoussée par Google ne concerne bien que les Windows Phones. Cela signifie qu’aucune autre plateforme n’en bénéficiera. Pas même iOS, concerné par le même problème et qui acceptait les comptes Gmail en configuration EAS. Pour Microsoft, cela touche directement Windows 8 et RT qui pouvaient eux aussi passer par EAS pour Gmail.

eas

Ajout de contacts Gmail dans Windows 8/RT

Alors qu’une certaine souplesse était possible pour l’utilisateur via EAS, la décision de Google engage une guerre de positions avec trois places fortes bien définies : Google et ses comptes Gmail, Microsoft avec ses comptes du même nom, et Apple avec ses comptes iCloud. Des comptes désormais particulièrement liés aux appareils et qui ne pourront être exploités facilement que sur des plateformes faites pour eux. On ne pourra que regretter cette intensification de la guerre des tranchées.


chargement
Chargement des commentaires...