Nintendo renoue avec les bénéfices, grâce à un taux de change favorable

La Wii U ne fait pas recette 20
Kevin Hottot

Nintendo vient d'annoncer ses résultats pour son troisième trimestre fiscal, et comme certains semblaient s'y attendre, les ventes de la Wii U ne sont pas aussi bonnes qu'escomptées. Le géant japonais en a donc profité pour revoir à la baisse l'ensemble de ses prévisions de vente. Heureusement pour lui, les taux de change lui sont particulièrement favorables.

Wii U

Des ventes en berne... 

Nintendo a revu à la baisse ses prévisions concernant les ventes de l'ensemble de ses consoles. Ainsi, le constructeur ne table que sur 4 millions de Wii U écoulées d'ici la fin du mois de mars. En octobre, il était question de 5,5 millions d'exemplaires à cette échéance. La 3DS semble aussi souffrir, puisque Nintendo parle désormais de 15 millions d'unités, au lieu de 17, il en est de même pour la DS dont les objectifs passent de 2,5 millions à 2,3 millions d'unités. 

Les chiffres officiels des ventes de la Wii U au 31 décembre ne peuvent que contrarier la firme, puisque seulement 3,06 millions d'exemplaires ont trouvé preneur à cette date, accompagnés par 11,69 millions de jeux, soit un peu moins de 4 par console. Sur la même période, il s'est écoulé 3,53 millions de Wii ainsi que 45,08 millions de titres.

Mais des profits à la hausse, grâce aux taux de change

Cette baisse des ventes du matériel se traduit immanquablement par une réduction des prévisions annuelles concernant le chiffre d'affaires de la firme. Ainsi, Nintendo table sur un revenu annuel de seulement 670 milliards de yens (5,4 Mds d'euros), au lieu des 810 milliards attendus (6,5 Mds d'euros). La firme enregistre également une perte opérationnelle de 5,85 milliards de yens (47 millions d'euros), moindre que les 16,4 milliards perdus l'an passé (132 millions d'euros).

Toutefois, Nintendo croit pouvoir dégager un fort bénéfice net cette année, ses prévisions passant de 6 milliards de yens à 14 milliards (113 millions d'euros). La firme a d'ailleurs toutes les chances d'y parvenir puisqu'elle se vante d'avoir déjà dégagé 14,5 milliards de yens de profits entre le 1er avril et le 31 décembre 2012. 

Comment le constructeur peut-il annoncer un déficit opérationnel important, tout en promettant des bénéfices nets conséquents ? Le bilan financier de Nintendo nous apprend que la firme a pu compter sur un revenu supplémentaire de 22 milliards de yens grâce au taux de change qui lui est particulièrement favorable ces derniers temps. Ce n'est pas la première fois que le yen fait la pluie et le beau temps à Tokyo, puisque l'an dernier, Satoru Iwata a pu imputer 53 milliards de yens de pertes à ce titre. 


chargement
Chargement des commentaires...