Avec Horizons, Orange fait un premier pas en Afrique du Sud et en Italie

Et bien d'autres pays suivront 5
Nil Sanyas

Il y a un peu moins de deux semaines, Orange a dévoilé Horizons, une branche totalement dédiée à envahir les pays où Orange n'a justement aucune présence en tant qu'opérateur. La société a ainsi ouvert le bal en Afrique du Sud et en Italie, avec le lancement de boutiques de produits technologiques et d'un portail. Nous avons interrogé Laura Bokobza, directrice déploiement et coordination d'Orange Horizons, pour faire le point.

Orange Horizons boutique Afrique du Sud

La boutique en ligne d'Orange en Afrique du Sud.

Élargir ses Horizons

Aujourd'hui, Orange est un opérateur télécom majeur dans le monde. Très présente en France, au Royaume-Uni, en Espagne, en Pologne et de nombreux pays d'Europe de l'Est, la société a aussi une activité importante en Afrique et au Moyen-Orient, notamment en Egypte, au Cameroun et en Côte d'Ivoire. Afin d'accroître sa présence, Orange a donc lancé le 16 janvier dernier Horizons, une branche imaginée depuis 2011.

Cette filiale a pour principal but de s'implanter dans les pays où Orange n'est pas présent. Horizons n'a toutefois pas pour objectif d'acquérir des licences mobiles. Tout au plus, la branche s'octroie la possibilité d'obtenir un accord de MVNO afin de louer un réseau mobile. Mais en aucun cas Horizons n'a vocation à investir dans d'onéreuses licences.

Laura Bokobza a d'ailleurs tenu à nous préciser que ce n'est pas parce que Orange Horizons fera un premier pas dans un pays (l'Afrique du Sud et l'Italie pour le moment) que l'opérateur en fera nécessairement un second et achètera une licence dans le futur. Il s'agit bien sûr d'une possibilité, mais certainement pas d'une obligation.

Des portails et des boutiques en ligne

Pour le moment, Orange Horizons est donc présent en Afrique du Sud et en Italie. Concernant le pays africain, l'opérateur a lancé à la fois une boutique de produits de haute technologie et un portail. La boutique propose de nombreux biens, des téléphones aux tablettes tactiles, en passant par des accessoires (casques, etc.) mais aussi des ordinateurs portables. Et selon Orange, les produits Apple, y compris les Mac, devraient être proposés d'ici peu dans ces boutiques. Après une dizaine de jours de ventes, le chiffre d'affaires serait encourageant d'après l'opérateur, du fait d'un accueil positif.

Le portail sud-africain met en avant tout ce que propose l'opérateur dans le pays en sus de diverses actualités via StarAfrica.com. De la boutique à diverses applications, en passant par les services d'Orange Business et des clips hébergés sous Dailymotion, propriété d'Orange, le portail est une vitrine pour l'opérateur français. Et selon Laura Bokobza, Orange dispose d'ores et déjà d'employés sud-africains afin d'alimenter le portail.

Pour l'Italie, seule une boutique, similaire à la sud-africaine, est ouverte. Des recrutements dans la péninsule seront toutefois réalisés afin d'étendre la présence d'Orange et lancer un portail. Un portail qui aura du sens dès lors qu'Orange Business y est très bien implanté, et que Dailymotion attire des millions de visiteurs uniques chaque mois. De quoi s'appuyer sur une base solide pour se déployer.

Pourquoi pas devenir un MVNO et ouvrir des boutiques physiques

Hormis une boutique et un portail, l'opérateur ne cache toutefois pas que d'autres évènements pourraient arriver dans le futur. Orange Horizons n'exclut ainsi pas l'ouverture de boutiques physiques afin notamment d'assurer un support à ses clients en voyage à l'étranger. Mieux encore, Horizons pourrait devenir un MVNO dans certains pas. C'est notamment le cas au Togo, où l'opérateur s'est porté candidat en ce sens fin 2012. Et il pourrait en être de même en Afrique du Sud dans le futur.

Mais outre l'Afrique du Sud et l'Italie, Orange Horizons compte logiquement s'entendre rapidement. En Europe, l'opérateur ne nous a pas caché qu'il comptait bien avoir une présence dans les pays où il n'est pas présent. Cela pourrait notamment être le cas de l'Allemagne, des Pays-Bas, de l'Irlande, de la Grèce, etc. Néanmoins, cette liste de pays n'est pas concrète pour le moment.

L'Amérique hispanique, la prochaine cible de taille d'Orange

Outre l'Europe et l'Afrique, l'Amérique hispanique est aussi dans le viseur d'Orange. Il faut dire que l'opérateur française dispose d'une arme importante : Starmedia. Racheté il y a plusieurs années, Starmedia est un site majeur attirant plus de 20 millions de visiteurs uniques par mois. Orange ne cache ainsi pas son ambition dans les pays d'Amérique Latine, et il ne serait pas étonnant que des antennes s'ouvrent dans ces pays d'ici peu.

Toutefois, Orange Horizons ne se fixe aucune limite, et le Moyen-Orient, l'Asie et l'Océanie ne seront pas évités par la société. Laura Bokobza nous a toutefois avertis qu'il faudra être patient concernant ces régions, la priorité pour le moment étant donné aux pays que Orange maîtrise le mieux, c'est-à-dire les territoires européens, africains et sud-américains.

Enfin, notez que si Orange mettra en avant sa plateforme Dailymotion, qu'il détient désormais à 100 %, l'opérateur pourrait bien aussi s'appuyer sur son partenaire Deezer, aux ambitions internationales depuis l'an passé. Le spécialiste du streeming audio n'a ainsi pas caché son souhait d'être présent dans tous les pays du monde, à peu de chose près. Hasard ou coïncidence, Deezer s'est lancé il y a quelques jours en Afrique du Sud.


chargement
Chargement des commentaires...