Ne dites plus « Hashtag » mais « Mot-dièse », please

Ou dièse-mot en verlan 102
Par
le mercredi 23 janvier 2013 à 08:30
Marc Rees

La France peut s’enorgueillir de posséder la Commission Générale de Terminologie et de Néologie (CGTN). Celle-ci publie périodiquement des traductions françaises de termes anglophones. Des termes qui pullulent dans les nouvelles technologies. Dernier mot passé à sa moulinette ? « Hashtag ».

hashtag mot-dièse

Au journal officiel du jour, la Commission Générale de Terminologie et de Néologie vient d’adopter très officiellement une nouvelle traduction. C’est le mot « Hashtag », bien connu des utilisateurs de Twitter. Son équivalent français ? « Mot-dièse » ou « mots-dièse » au pluriel.

Il s’agit d’une « suite signifiante de caractères sans espace commençant par le signe # (dièse), qui signale un sujet d'intérêt et est insérée dans un message par son rédacteur afin d'en faciliter le repérage ». La CGTN ne cite pas Twitter et opte pour une neutralisation complète de l’expression.

Elle précise cependant dans une note qu’ « en cliquant sur un mot-dièse, le lecteur a accès à l'ensemble des messages qui le contiennent ». En outre, « l'usage du mot-dièse est particulièrement répandu dans les réseaux sociaux fonctionnant par minimessages ».

Remarquons qu’outre-Atlantique, l'Office québécois de la langue française (OQLF) traduit « Hashtag » par « mot-clic ».

Cette cuvée de la CGTN est moins ambitieuse que la précédente. Au Journal officiel du 1er janvier, elle a traduit par exemple « captcha » en « test de reconnaissance humaine », « crawler » par « collecteur » ou encore « Live CD » par « cédérom autonome ».


chargement
Chargement des commentaires...